Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Wolff, Hamilton et la "colère pure" filmée dans le stand Mercedes

Toto Wolff a dissipé les doutes sur le contenu de sa conversation agitée avec Lewis Hamilton, après que les deux hommes ont été filmés au fond du garage Mercedes lors des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG

Vendredi, alors que les deux voitures de Mercedes venaient d'être éliminées en Q2 au Grand Prix d'Émilie-Romagne, les caméras se sont attardées dans le stand allemand. Les spectateurs ont ainsi pu voir un Lewis Hamilton encore casqué s'expliquer avec Toto Wolff dans une conversation agitée. Selon quelques commentateurs et observateurs, cette scène était un parfait exemple des tensions causées par les petites performances de l'équipe cette saison.

Wolff a néanmoins réfuté cette théorie, assurant que la conversation qu'il a eue avec le septuple Champion du monde n'était rien d'autre que l'expression de leur agacement commun face aux problèmes de mise en température des pneus ayant mené à leur élimination précoce.

"La manière dont [la scène] a été interprétée est assez drôle", a-t-il confié après avoir été interrogé par Motorsport.com. "Lewis et moi étions frustrés que nous n'arrivions pas vraiment à extraire la performance sur un tour et à quel point c'était agaçant. Mais c'était fondamentalement le même point de vue, simplement une colère pure. Il n'y a pas de division, pas d'accusation, rien de tout ça. Il y a une pression dans le système mais je dirais que c'est la pression nécessaire pour faire les choses bien. Dans l'équipe, personne n'apprécie ce qui se passe en ce moment. Nous devons simplement nous sortir de ce trou, cette équipe l'a fait dans le passé."

Que Lewis Hamilton fasse part de sa frustration après des années de succès et de titres mondiaux est assez compréhensible, néanmoins Wolff a assuré que le pilote britannique se concentrait sur la recherche de solutions, se basant sur le debriefing du Sprint, samedi, où Hamilton a fini quatorzième.

"Nous avons tous nos bons et nos mauvais moments", a ajouté le directeur. "Nous avons l'optimisme et le pessimisme mais, en l'état actuel des choses, la discussion que nous venons d'avoir s'est vraiment résumée à : quelles sont les pistes sur lesquelles nous devons immédiatement nous engager ? Je ne vois donc aucune différence dans la détermination et la passion pour régler ce problème et pour nous remettre dans le match pour les victoires et les championnats. C'est exactement la discussion que nous venons d'avoir il y a 20 minutes."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Vasseur "plus content avec la P5 que Horner quand il gagne"
Article suivant Williams prédit une "spirale de misère" en cas de conditions mixtes

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France