Wolff - Les F1 de 2017 seront les plus rapides de tous les temps

partages
commentaires
Wolff - Les F1 de 2017 seront les plus rapides de tous les temps
Par : Benjamin Vinel
12 janv. 2016 à 13:15

La Formule 1 a été très critiquée depuis l'introduction d'une nouvelle réglementation technique en 2014, mais ce n'est pas justifié selon Toto Wolff, directeur de la compétition chez Mercedes.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 mène au départ de la course
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Toto Wolff, Actionnaire et Directeur exécutif de Mercedes AMG F1 avec les médias
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 et Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T au départ
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Sebastian Vettel, Scuderia Ferrari et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 mène au départ de la course
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Toto Wolff, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 mène au départ de la course
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06

Cette réglementation imposait notamment des moteurs V6 turbo hybrides mais a rendu les F1 plus lentes de quelques secondes au tour malgré des vitesses de pointe bien plus élevées.

Wolff estime que critiquer sans cesse ces nouvelles technologies est contre-productif, d'autant que les unités de puissance actuellement utilisées consomment moins de 100kg de carburant par course contre environ 150 jusqu'en 2013.

"Avec l'exception de l'ère turbo dans les années 1980, où il y avait plus de 1000cv en qualifications, nous avons les moteurs les plus puissants de l'ère moderne," rappelle l'Autrichien dans les colonnes du Tiroler Tageszeitung.

"Mais nous vendons mal le produit. La raison est que certains de nos concurrents, ainsi que Bernie, dénigrent cette technologie, mais l'avenir, c'est l'hybride. On ne peut pas y rester indifférent."

Avec une nouvelle réglementation technique prévue pour 2017, qui devrait rendre les voitures plusieurs secondes plus rapides au tour grâce à de nouvelles règles aérodynamiques, Wolff s'attend à ce que les F1 de l'an prochain soient les plus véloces de tous les temps.

"Un moteur hybride est plus léger, plus rapide, plus efficient et plus puissant qu'un moteur atmosphérique traditionnel. Il est clair que la technologie ne doit pas prévaloir sur les pilotes, mais si nous changeons quelques détails concernant les voitures, alors nous aurons en 2017 les voitures les plus rapides qui aient jamais existé sur cette planète."

Pas de comparaison possible avec le MotoGP

La Formule 1 est également très critiquée comme étant aseptisée et manquant de spectacle ; ses détracteurs prennent souvent l'exemple du MotoGP, une discipline où l'ambiance est plus décontractée et où les pilotes restent considérés comme des héros.

"Vous mélangez les torchons et les serviettes!" s'insurge Wolff. "La Formule 1 a une audience plusieurs fois supérieure à celle du MotoGP. Là où le MotoGP est bon pour l'événement en direct. Il y a de l'action, les pilotes ne sont pas contrôlés à distance et l'aérodynamique ne compte quasiment pas. Nous pouvons en tirer des leçons."

Wolff et Ecclestone, "meilleurs ennemis"

Wolff est également revenu sur la relation ambiguë qu'il entretient avec Bernie Ecclestone, dans un contexte où le grand argentier de la Formule 1 se montre critique envers une écurie Mercedes qui domine actuellement la discipline.

"Tout d'abord, nous sommes meilleurs ennemis," déclare le dirigeant de la marque à l'étoile. "D'un point de vue personnel, nous sommes amis et nous sommes mêmes partis en vacances ensemble l'été. D'un autre côté, je comprends son inquiétude de promoteur."

En effet, Ecclestone s'est toujours montré très critique envers les nouvelles unités de puissance, et certaines écuries qui y sont défavorables ne manquent pas de s'engouffrer dans la brèche.

"Il y a des groupes qui s'emparent de la situation pour en tirer avantage," déplore Wolff. "Ce n'est pas comme ça que je le ferais, mais je comprends qu'une telle approche existe. De la perspective de Bernie, je le comprends. Il a besoin d'un spectacle de premier choix pour le vendre, et c'est pourquoi une ère Mercedes n'est pas idéale."

"Tout ce que fait Bernie doit être pris sérieusement. Mais parmi tous ceux qui ont pris son aspiration, je vois des chiens qui aboient fort mais qui ne mordent pas. En même temps, nous essayons d'atteindre un compromis, car nous ne pouvons pas être jusqu'au-boutistes dans l'égoïsme. La plateforme doit être attractive."

Prochain article Formule 1
Kvyat - Le regain de forme de Toro Rosso, une "coïncidence"

Article précédent

Kvyat - Le regain de forme de Toro Rosso, une "coïncidence"

Article suivant

Verstappen plébiscité aux Pays-Bas et bientôt sur la neige!

Verstappen plébiscité aux Pays-Bas et bientôt sur la neige!

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités