Wolff : "Nous devons nous réveiller" chez Mercedes

Après un Grand Prix du Canada où son équipe n'a pas pu concurrencer Ferrari pour la victoire, Toto Wolff tire le signal d'alarme et attend un sursaut rapide de ses troupes.

Parti depuis la pole position, Sebastian Vettel n'a jamais été vraiment inquiété à la régulière à Montréal, et a pu aller conquérir la 50e victoire de sa carrière. C'est également son troisième succès de la saison, qui lui permet de reprendre les commandes du championnat aux dépens de Lewis Hamilton, pour un petit point.

Si l'absence d'évolution moteur peut être l'une des causes de l'échec de Mercedes, Toto Wolff s'attendait vraiment à mieux sur un Circuit Gilles Villeneuve prétendument taillé pour la W09. Le directeur de l'écurie allemande ne voit pas grand-chose de positif à retirer d'un Grand Prix duquel Valtteri Bottas a terminé deuxième et Lewis Hamilton cinquième.

"C'est un résultat de merde pour nous. Je dois le dire comme ça", lance même l'autrichien au micro de la chaîne ORF. "C'est un excellent circuit pour nous, mais tout au long du week-end nous avons commis des petites erreurs, dès le début. Le seul sentiment que j'ai, c'est que nous devons nous réveiller. Nous sommes à la traîne sur tous les plans. C'est un circuit où nous aurions dû maximiser les points. Il ne s'agissait pas de limiter les dégâts."

Interrogé sur de possibles conséquences dans l'équipe après le week-end canadien, Wolff n'élude pas la question : "C'est obligatoire nous analyserons ça en interne".

Dans la bouche du président non exécutif Niki Lauda, le bilan est plus mesuré, mais l'Autrichien commence par saluer le meilleur travail réalisé par Ferrari tout au long des trois derniers jours.

"Tout d'abord, nous ne pouvions pas utiliser notre nouveau moteur, ce qui explique en partie les choses", rappelle le triple Champion du monde. "Mais nous devons dire que le package de Ferrari est incroyable. La voiture est fantastique, tout comme le moteur, et ils ont aussi été très bon avec la consommation d'essence tout au long de la course. Je pense que nous devons donc vraiment travailler dur désormais. Red Bull était une surprise, mais au final, ils étaient derrière. C'est comme ça."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Sous-évènement Course
Circuit Circuit Gilles-Villeneuve
Type d'article Réactions