Wolff : "Ne pas se laisser emporter"

Distancée à la fin de la saison 2012, Mercedes AMG a indéniablement effectué un pas en avant, qui lui permet aujourd'hui de pointer au quatrième rang du championnat constructeurs après deux Grands Prix

Distancée à la fin de la saison 2012, Mercedes AMG a indéniablement effectué un pas en avant, qui lui permet aujourd'hui de pointer au quatrième rang du championnat constructeurs après deux Grands Prix. Surtout, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont démontré en Australie et en Malaisie qu'ils avaient les moyens de se battre aux avant-postes au volant de la W04. Toutefois, Toto Wolff a tenu à maintenir ses troupes sous pression en expliquant qu'il était hors de question de s'emballer. "Je n'étais pas si déçu que nous n'ayons pas fait de pole, car j'imagine à quel point les attentes auraient été élevées pour la course. Nous avons fait une course solide [en Malaisie], les Champions du Monde nous ont encore montré tout ce qu'il nous restait à faire, et que nous devrions éteindre les lumières plus tard que les autres à l'usine. Les attentes sont là, mais nous ne devons pas nous laisser emporter", a confié le directeur de l'écurie Mercedes à Autosport. "C'est ce que j'espérais, nous sommes là où nous devrions être. Je suis satisfait que la deuxième course ait consolidé notre position, mais nous devons continuer à travailler et développer. La course est déjà oubliée."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités