Wolff ne voit pas une équipe avantagée par Pirelli

D'après Toto Wolff, les changements que Pirelli apportera à ses pneumatiques lors du Grand Prix du Canada ne devraient pas avantager une écurie par rapport aux autres

D'après Toto Wolff, les changements que Pirelli apportera à ses pneumatiques lors du Grand Prix du Canada ne devraient pas avantager une écurie par rapport aux autres.

"Je pense que les pneus ne changeront pas suffisamment lors de la saison pour qu'une écurie soit avantagée. Pirelli est une entreprise trop professionnelle et ne ferait jamais ça" a-t-il déclaré à l'agence de presse australienne APA.

L'Autrichien comprend toutefois que les écuries essayent d'attirer le manufacturier italien, qui ferait alors des pneus adaptés à une écurie en particulier.

"C'est la Formule 1. Tout le monde joue selon ses propres intérêts, ce qui est normal. Niki Lauda a toujours dit qu'il fallait que ce soit le plus rapide qui gagne, ce qui n'est pas un avantage pour nous, mais pour les fans."

Wolff a toutefois exprimé une inquiétude concernant les délaminations de pneus qui sont arrivées au Bahreïn et en Espagne, ces moments où le pneu se détache quasi totalement de sa structure. Du côté de chez Pirelli, on ne pense pas que cela puisse poser de problèmes de sécurité.

"La délamination est dangereuse, c'est un problème de sécurité" a déclaré Wolff. "Il faut dire que ces délaminations, n'affectent pas la structure du pneu et ne sont pas dangereuses" avait répondu Paul Hembery, directeur de la compétition chez Pirelli.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Niki Lauda , Toto Wolff
Type d'article Actualités