Wolff n'a toujours pas décidé de son avenir chez Mercedes

Toto Wolff n'a pas encore pris de décision sur son avenir au sein de Mercedes même s'il a déclaré que les discussions avec le constructeur allemand étaient "positives".

Wolff n'a toujours pas décidé de son avenir chez Mercedes

Toto Wolff est le directeur exécutif de Mercedes en F1 depuis 2013. Sous sa direction, l'écurie a remporté six titres constructeurs et six titres pilotes, séries en cours. Son contrat avec la marque allemande expire en fin d'année et des discussions se tiennent actuellement concernant sa prolongation.

Il semble que l'Autrichien évalue ses options pour l'avenir et notamment le rôle exact qui pourrait être le sien, avec la possibilité qu'il hérite d'un poste plus haut placé qui lui permettrait d'abandonner à quelqu'un d'autre la gestion de l'écurie au quotidien et de pouvoir manquer plus de courses. Ce vendredi, il a expliqué qu'il discutait régulièrement avec le PDG de Mercedes, Ola Källenius, sur son avenir et qu'il ne voyait aucune raison de ne pas continuer.

Lire aussi :

"C'est un rôle que j'apprécie vraiment depuis de nombreuses années en F1, et les discussions que nous avons sont très bonnes", a déclaré Wolff. "Je suis heureux que ma relation avec Ola soit certainement aussi bonne qu'elle peut l'être. Nous nous parlons presque tous les jours et de nombreux facteurs me donnent envie de rester en F1."

"D'un autre côté, cela a un impact sur ma vie, et cela entre en ligne de compte. Mais dans l'état actuel des choses, il n'y a aucune raison de ne pas continuer avec Mercedes, et nous allons voir dans quel rôle."

À la question de savoir s'il était possible qu'il ne soit plus directeur de Mercedes, Wolff a répondu : "Cela dépend de la discussion entre Ola et moi. Nous voulons faire au mieux pour l'équipe et continuer à voir l'équipe prospérer. Et comme je l'ai déjà dit, j'apprécie vraiment ce rôle, et mon plan est de continuer."

"J'aime ce que je fais. J'aime ce que je fais, surtout parce que j'aime travailler avec les gens qui font partie de l'équipe. Il n'y a pas de meilleur endroit pour moi que la salle de réunion avec les ingénieurs, le garage et le grand travail qui se fait autour. J'aime les batailles que nous menons hors piste. J'aime dialoguer avec nos sponsors et nos partenaires."

"Ce que cela signifie pour l'avenir, c'est une décision que je dois prendre avec ma femme, et avec Ola. Cela ne veut pas dire que je ne serai pas là en tant que directeur d'équipe ou que je ne serai pas là dans un autre rôle, mais c'est juste que j'y réfléchis."

Lire aussi :

Le sextuple Champion du monde Lewis Hamilton, lui aussi en fin de contrat en 2020, a souvent lié son avenir à celui de Wolff. "C'est flatteur qu'il dise que cela dépend de ce que je fais, mais je pense qu'il n'a pas besoin de moi", a déclaré M. Wolff. "Il a une grande équipe ici qui le soutiendra toujours."

"Mais comme je l'ai déjà dit, je n'ai pas encore pris la décision. Ce sont des discussions qui sont en cours et qui sont positives et je les apprécie. Je ne veux pas vous donner l'impression que je pars, parce que ce n'est pas le cas. Je suis dans un moment de réflexion, sur la direction que prend la Formule 1, sur ce qui se passe avec le COVID et aussi sur les raisons personnelles que j'ai évoquées précédemment."

"Susie [Wolff] est dans une bonne situation à la tête d'une équipe de Formule E et cela signifie qu'elle est souvent absente. J'ai assisté à Dieu sait combien de courses, 120 courses de Formule 1, au cours des huit dernières années. C'est une chose à laquelle nous pensons."

partages
commentaires
Grosjean : "Personne ne sait" pourquoi la Haas est performante

Article précédent

Grosjean : "Personne ne sait" pourquoi la Haas est performante

Article suivant

Norris : Les pneus durs ? "C'est de la merde"

Norris : Les pneus durs ? "C'est de la merde"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021