Wolff livre un premier indice sur son avenir chez Mercedes

Le directeur exécutif de Mercedes en F1, Toto Wolff, a offert le premier véritable indice sur son avenir dans son rôle actuel, alors que les rumeurs se multiplient.

Wolff livre un premier indice sur son avenir chez Mercedes

Suite à ses succès à la tête de l'équipe Mercedes, Wolff a été vu comme un potentiel candidat pour prendre la tête de la Formule 1 avec Liberty Media. L'actuel PDG, Chase Carey, ne dispose que d'un contrat de court terme et a clairement exprimé à Abu Dhabi qu'il ne voulait pas "faire carrière" à ce stade de sa vie. Liberty doit donc se pencher sur des alternatives, et Wolff semble avoir été sondé.

L'avenir de Wolff a été pointé par Lewis Hamilton comme un paramètre essentiel de son propre futur chez Mercedes au-delà de 2020. Mais alors que l'Autrichien a reconnu qu'il devait se décider concernant le long terme, il a suggéré que s'écarter d'un poste à la tête d'une structure aussi victorieuse n'était pas une idée particulièrement attirante.

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur l'avenir, Wolff a déclaré : "Ce que j'ai découvert, c'est que j'ai apprécié les relations au sein de l'équipe et les relations avec les gens qui prennent les décisions chez Daimler. C'est une partie fondamentale de mon bien-être. Ils nous ont vraiment fait confiance et nous ont donné l'espace dont nous avons besoin pour que cette équipe connaisse le succès. Et je ne prends pas ça à la légère, [le fait] de parvenir à la bonne décision pour nous tous. C'est un processus qui va prendre un petit peu de temps, mais en l'état je ne vois aucune surprise."

Wolff a mis en avant la transparence de la relation avec Hamilton, qu'il s'agisse de son propre avenir ou de l'avenir du pilote. Dans le contexte, par exemple, des potentielles rencontres du Britannique avec le président de Fiat Chrysler Automobiles, John Elkann. "Nous deux, nous sommes ensemble depuis un moment et nous nous faisons confiance. Nous avons traversé des moments difficiles ensemble et nous sommes ressortis plus forts, avec un lien plus fort. Et en plus de nous, il y en a beaucoup d'autres qui font partie du cercle intérieur de l'équipe. Bien sûr, on parle tout le temps de l'équipe et de la carrière de Lewis."

Et Wolff ne voit aucune raison de s'inquiéter de la perte éventuelle de son champion. "En ce qui concerne la silly season, c'est normal. Vous, les gars, vous lancez de petites grenades. Parfois, nous les attrapons et elles nous explosent entre les mains. Ça fait partie du récit et il est bon de savoir que pendant l'hiver ces discussions ont lieu. Mais dans le même temps, nous deux, nous en parlons tout le temps. Il n'y a jamais eu de surprises. Quand les choses sortent dans la presse, cela fait des semaines ou des mois que nous le savons et ce que l'on en pense. Ça fait partie de la Formule 1, j'imagine."

partages
commentaires
Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres

Article précédent

Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres

Article suivant

Des Formule 1 2021 "désagréables" à piloter ?

Des Formule 1 2021 "désagréables" à piloter ?
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021