Wolff prêt à prendre une "décision courageuse" pour remplacer Rosberg

partages
commentaires
Wolff prêt à prendre une
Par : Fabien Gaillard
8 déc. 2016 à 13:01

Toto Wolff est revenu sur la recherche du pilote qui allait remplacer Nico Rosberg chez Mercedes, évoquant le fait qu'il faudrait peut-être avoir à prendre une décision "courageuse" en vue de 2017.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG F1
Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05, Esteban Ocon, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein
Toto Wolff, Directeur Exécutif de Mercedes AMG F1
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Le Champion du monde Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 serre la main de son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 dans le Parc Fermé
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid franchit la ligne d'arrivée devant le Champion du monde Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Depuis l'annonce de la retraite du champion du monde, Mercedes est lancé dans un processus de remplacement express qui se joue dans un timing et avec des possibilités très restreints.

"Clairement, avec la décision prise par Nico assez tardivement, nous sommes dans une situation un peu compromise parce que si nous avions su trois mois avant, il y aurait eu plus d’options disponibles", a ainsi déclaré le directeur exécutif de l'étoile pour Sky Sports.

"Peut-être que nous devrons prendre une décision courageuse de la même façon que Nico a pris une décision courageuse." 

Difficile de dire ce à quoi une décision "courageuse" correspond réellement même s'il pourrait s'agir, par déduction, du fait d'offrir à un jeune pilote peu expérimenté – Pascal Wehrlein – une montée en grade à vitesse grand V pour le propulser au volant de la voiture construite par l'écurie qui écrase la F1 depuis trois saisons aux côtés d'un triple champion du monde, rien que ça.

"Nous avons besoin du gars le plus rapide possible qui commet le moins d’erreurs et qui comprend que c’est un jeu d’équipe." Et justement, les pilotes de la filière Mercedes, Wehrlein et Esteban Ocon, sont des options intéressantes : "Parfois, dans la vie, les choses tournent de façon différente de ce à quoi vous vous attendiez."

"Je pense qu’en termes de performances, les deux ont fait des super courses, ont produit des performances solides avec Manor, et ils méritent un avenir en Formule 1. Donc je considère que les deux sont des futures stars."

Si Ocon dispose déjà d'un contrat pour 2017, avec Force India – sans toutefois que cela ne soit une barrière totalement infranchissable, surtout dans le cadre de la relation qu'entretiennent Mercedes et l'écurie indienne –, Wehrlein n'est pour le moment formellement lié à aucune structure.

Autre option envisagée par le management Mercedes, Valtteri Bottas, même si la situation semble relativement difficile à débloquer. "Au-delà de la relation personnelle, où il est un pilote très aimable et intelligent, il est aussi très, très rapide. Mais il est chez Williams actuellement, le pilote numéro 1, et est très important dans l’alliance avec Lance Stroll. Claire [Williams] et son équipe comptent beaucoup sur lui."

Un "grand vide" à combler

En dehors des cas personnels, il donne sa vision du pilote idéal pour épauler Lewis Hamilton en 2017. "Il faut un pilote très rapide. Les erreurs sont un sujet différent. En quelques occasions seulement nous avons vu Lewis ou Nico faire une erreur ou s’accrocher. Plus de 90% des courses, nous avons pu inscrire le maximum de points, donc c’est à prendre en considération."

"Ensuite, la rapidité pour défier Lewis et améliorer la performance générale au sein de l’équipe. Nous avons besoin de quelqu’un qui est extrêmement rapide. Combiner tous ces facteurs est ce que Nico a été capable de faire depuis des années."

"Nous n’allons pas changer de philosophie. Nous voulons avoir deux pilotes avec les mêmes opportunités qui peuvent courir l’un contre l’autre, parce que je pense que nous le devons aux fans et à nous-mêmes. C’est la façon dont nous voulons que la course se déroule."

Un profil qui est évidemment la copie conforme de ce que Nico Rosberg apportait à l'écurie de Brackley. "Il va laisser un grand vide parce qu’il n’était pas seulement un pilote très rapide, mais il a été capable de pousser Lewis. Ils se sont poussés l’un l’autre et ont donc vraiment été capables de produire de bonnes performances et de remporter des victoires. Dans un mauvais jour de Lewis, Nico était capable de produire de grandes performances et vice versa."

"Sa compétence technique pour nous donner des directions dans le travail de développement de la voiture, c’est une chose qui va grandement nous manquer. Quiconque remplacera Nico devra enfiler ce costume."

Article suivant
GP de France - La FFSA ravie que "la F1 revienne à la maison"

Article précédent

GP de France - La FFSA ravie que "la F1 revienne à la maison"

Article suivant

Red Bull "convaincu" de se battre pour les deux titres en 2017

Red Bull "convaincu" de se battre pour les deux titres en 2017
Charger les commentaires