Wolff : Nos stratèges "catégoriques" ont obligé Hamilton à s'arrêter

Toto Wolff a révélé que les stratèges de Mercedes avaient lourdement insisté pour que Lewis Hamilton passe au stand et enfile des pneus intermédiaires dans les derniers tours du Grand Prix de Russie.

Wolff : Nos stratèges "catégoriques" ont obligé Hamilton à s'arrêter

En capitalisant sur une averse tardive au Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton et Mercedes ont vaincu la McLaren de Lando Norris. Les lauriers sont revenus à l'écurie allemande lorsque la décision de rentrer au stand pour chausser des pneus intermédiaires a été prise, tandis que McLaren s'est entêté à rester sur une piste humide avec des pneus slicks. 

Lire aussi :

Mais Hamilton était lui aussi enclin à continuer, motivé par les multiples sorties de piste de Norris sous la pluie. "Mon équipe a été géniale aujourd'hui, mais j'ai ignoré le premier message [pour rentrer au stand]", a dit Hamilton à Norris dans le paddock après la course.

Finalement, l'inflexibilité des stratèges Mercedes a poussé le septuple Champion du monde à obtempérer à trois tours de l'arrivée. Une décision qui s'est avérée payante puisque la pluie a redoublé d'intensité et a fini par envoyer Norris en tête-à-queue dans l'avant-dernière boucle, sous les yeux de Hamilton.

Même s'il a compris le point de vue de son pilote, Toto Wolff a fait entièrement confiance à ses stratèges, qui étaient "catégoriques" dans la décision de chausser les pneus intermédiaires. 

"Je pense que pour le pilote, c'est toujours très difficile lorsque la moitié de la piste est sèche et l'autre est un peu humide", a commenté le directeur de Mercedes. "Nous savions qu'un orage allait arriver. Donc Valtteri [Bottas] s'est arrêté un tour avant, et ensuite nos grenouilles et nos stratèges étaient catégoriques : [Hamilton devait] s'arrêter."

"Ensuite la pluie est tombée et la situation s'est emballée. Je comprends pourquoi il était si difficile pour McLaren de trancher entre s'arrêter et continuer. Quand vous êtes leader, vous ne pouvez que perdre. Nous en avons bénéficié aujourd'hui, et j'imagine que ça a été spectaculaire pour les fans."

Hamilton a reconnu qu'il aurait été "difficile" de dépasser Norris si le tarmac était resté sec. Et le Britannique parle en connaissance de cause : plus tôt dans la course, il n'est pas parvenu à se hisser devant la seconde McLaren, celle de Daniel Ricciardo, et a attendu l'arrêt de l'Australien pour avoir le champ libre.

Wolff a partagé l'avis du septuple Champion du monde. "Lewis était coincé derrière Ricciardo en début de course, bien que Ricciardo ait eu le DRS", a-t-il expliqué. "Je pense qu'il aurait été difficile de passer devant. [McLaren] avait une voiture rapide aujourd'hui, et [Norris] a bien géré. Visiblement, ils ont eu des inquiétudes sur l'essence mais lorsque [Norris] augmentait la cadence, il était très rapide."

partages
commentaires
Stroll sanctionné pour un accrochage avec Gasly
Article précédent

Stroll sanctionné pour un accrochage avec Gasly

Article suivant

Ricciardo sur son arrêt raté : "C'est en partie ma faute"

Ricciardo sur son arrêt raté : "C'est en partie ma faute"
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021