Yvan Muller : "La Citroën C-Elysée est bien née"

Alors qu’il s’apprête à être vraisemblablement sacré pour la quatrième fois en WTCC ce week-end à Suzuka, Yvan Muller ne cache pas son enthousiasme après ses premiers essais au volant de la Citroën C-Elysée avec laquelle il attaquera le championnat...

Alors qu’il s’apprête à être vraisemblablement sacré pour la quatrième fois en WTCC ce week-end à Suzuka, Yvan Muller ne cache pas son enthousiasme après ses premiers essais au volant de la Citroën C-Elysée avec laquelle il attaquera le championnat l’an prochain aux côtés de Sébastien Loeb.

Ainsi, après une première prise en main début août sur le circuit du Val de Vienne, l’actuel pilote Chevrolet RML en WTCC, qui s’apprête à retrouver un volant d’usine avec Citroën l’an prochain, a retrouvé la C-Elysée et sa future équipe lors de tests de développement à Budapest, fin août, et à Valencia la semaine dernière aux côtés de Sébastien Loeb. Des premiers kilomètres plus qu’encourageants pour le leader du championnat 2013.

Je confirme mes premières impressions : la C-Elysée WTCC est une voiture bien née”, a confié l’Alsacien à ToileF1. “Elle est très réactive aux réglages, et nous poursuivons un programme de développement assez intense en vue de la saison prochaine. Maintenant, il est difficile de savoir comment se situer par rapport à la concurrence, Citroën étant la seule équipe à déjà faire rouler une voiture conforme à la nouvelle réglementation technique. Il faudra attendre la première qualification de la première course l’an prochain à Monza pour voir comment l’on se situe dans la hiérarchie”.

Je suis évidemment heureux de retrouver une équipe officielle l’an prochain”, poursuit Muller. “J’ai eu l’occasion de rencontrer des gens de Citroën que je ne connaissais pas, notamment les gens de la direction, à l’occasion du salon de Francfort la semaine dernière. Il s’agissait de ma première sortie publique avec la marque, et c’était plutôt sympathique”.

Les essais de développement de la C-Elysée WTCC se poursuivront début octobre en Italie avec au volant le seul Yvan Muller, ce qui contraindra d’ailleurs ce dernier à faire l’impasse sur une quatrième participation au Rallye de France-Alsace, alors que Sébastien Loeb disputera son tout dernier rallye en WRC.

Entretemps, Yvan Muller aura sans doute assuré son quatrième titre en WTCC à l’issue de l’antépénultième étape du calendrier, qui se tiendra ce week-end à Suzuka.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller
Type d'article Actualités