Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
21 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Zandvoort prêt à repousser sa date 2021 pour avoir du public

partages
commentaires
Zandvoort prêt à repousser sa date 2021 pour avoir du public
Par :

Les organisateurs du Grand Prix des Pays-Bas rappellent qu'il est indispensable pour eux d'accueillir du public afin d'assurer la viabilité économique de l'événement.

Théâtre de gros travaux de rénovation, le circuit de Zandvoort devait accueillir cette année la Formule 1 pour célébrer le grand retour de la catégorie reine aux Pays-Bas. La pandémie de COVID-19 est malheureusement passée par là, contraignant les organisateurs à faire l'impasse et à travailler sur l'édition 2021. Rapidement, la possibilité de faire se dérouler l'épreuve à huis clos a été écartée, et cela reste un critère déterminant pour l'année prochaine. La donne est claire : le modèle économique du Grand Prix des Pays-Bas repose sur la présence de public, à tel point qu'un changement de date pourrait même être envisagé au calendrier de la saison prochaine en fonction de l'évolution de la crise sanitaire.

Lire aussi :

"Nous n'avons pas le soutien du gouvernement et nous organisons un Grand Prix de F1 sur nos propres fonds, donc nous avons besoin des fans", rappelle à Motorsport.com Jan Lammers, directeur sportif de la manche néerlandaise. "Nous visons à créer un festival familial, un véritable festival sur trois jours. Nous avons besoin du public pour démontrer tout le potentiel de l'événement. Avec eux et grâce à eux, nous pouvons organiser de grandes choses. Alors si en mai 2021 il n'était pas possible d'avoir du public, peut-être que nous pourrions organiser le Grand Prix des Pays-Bas plus tard dans l'année."

"La saison actuelle dure un peu plus longtemps. Peut-être que nous débuterons la prochaine un peu plus tard, alors qui sait ce que la situation nous permettra de faire d'ici-là ? Nous figurons parmi les premiers Grands Prix et peut-être qu'à ce moment-là nous pourrons faire sans la distanciation sociale. Mais il nous faut un vaccin ou un traitement pour cela, c'est donc très difficile d'en parler. Espérons que la situation mondiale nous permettra d'organiser un événement en mai ou plus tard dans la saison, mais avec du public. C'est vraiment ce que nous voulons."

La crise sanitaire n'a pas seulement repoussé le retour de la F1 à Zandvoort, elle en a également retardé les travaux. La piste a officiellement obtenu la licence Grade 1 de la FIA cette semaine – un label impératif pour organiser un Grand Prix – et a par ailleurs conclu un accord de naming pour que le tracé soit baptisé CM.com Circuit Zandvoort.

"Le dernier Grand Prix s'est tenu en 1985 et nous avons à nouveau un circuit certifié", se réjouit Jan Lammers. "Nous pouvons être très fiers de nos infrastructures. C'est un tracé magnifique, avec ses caractéristiques légendaires, qui restent les mêmes. Nous avons ajouté des effets surprenants et réussis avec les virages relevés. Nous ne pourrions pas souhaiter mieux."

Propos recueillis par Ronald Vording

La F2 retire officiellement le numéro 19 d'Anthoine Hubert

Article précédent

La F2 retire officiellement le numéro 19 d'Anthoine Hubert

Article suivant

Williams s'attend à être handicapé par sa traînée à Spa et Monza

Williams s'attend à être handicapé par sa traînée à Spa et Monza
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Zandvoort
Auteur Basile Davoine