Guanyu Zhou en essais libres avec Alpine en Autriche

Guanyu Zhou va participer lors du Grand Prix d'Autriche à la première séance d'essais libres de sa carrière en Formule 1.

Guanyu Zhou en essais libres avec Alpine en Autriche
Charger le lecteur audio

Guanyu Zhou participera le week-end prochain à sa toute première séance d'essais libres en Formule 1, à l'occasion du Grand Prix d'Autriche. Membre de l'Alpine Academy, le pilote chinois sera au volant de l'A521 vendredi matin lors des EL1, dans le cadre de son programme 2021. Il prendra la place de Fernando Alonso

Pilote de développement de l'écurie française, Zhou est actuellement leader du championnat de Formule 2 et a multiplié les tests en F1 avec la structure d'Enstone depuis un an, lui qui avait officiellement rejoint Renault en 2019. Il a notamment participé aux essais de fin de saison à Abu Dhabi en décembre dernier.

"Disputer les EL1 d'un Grand Prix de Formule 1 est un rêve qui devient réalité et un pas de plus vers mon objectif ultime de pilote de F1", se réjouit le pilote de 22 ans. "Ce sera vraiment spécial. Je vais me préparer autant que possible tout en m'assurant d'atteindre tous les objectifs et plans fixés par l'équipe. Il n'y a pas eu beaucoup de pilotes chinois en Formule 1, donc il y aura probablement beaucoup de fierté au moment de prendre le volant. Ce sera d'autant plus particulier en pilotant la voiture de Fernando, dont la carrière m'a inspiré plus jeune. Je suis très heureux de ce que j'ai accompli jusqu'ici et je suis extrêmement reconnaissant envers les nombreuses personnes m'ayant soutenu. Mon but est de maximiser cette opportunité et j'ai vraiment hâte d'y être."

Lire aussi :

Vendredi, Zhou deviendra le deuxième pilote de Chine métropolitaine de l'Histoire à participer à un week-end de Grand Prix, après les apparitions de Ma Qing Hua lors de séances d'essais libres en 2012 et 2013 avec HRT et Caterham. Le pilote hongkongais Adderly Fong avait également effectué une séance d'EL1 avec Sauber en 2014. Rappelons que Zhou a déjà piloté une F1 sur le Red Bull Ring en septembre dernier, lors d'une séance d'essais privés de deux jours avec Renault.

"Entrer en F1 est un défi incroyablement difficile pour les jeunes pilotes et nous sommes fiers de soutenir les futurs talents dans leur aventure", rappelle Laurent Rossi, directeur général d'Alpine. "Dans son rôle de pilote d'essais, Guanyu a participé à des séances de tests et d'autres au simulateur, donc sa participation aux essais libres avec la voiture actuelle représente une étape logique et importante pour l'un des plus grands espoirs de l'Academy. Cette expérience l'aidera grandement dans sa progression constante vers son objectif ultime qui est d'obtenir un volant en F1."

Alpine dispose déjà d'un duo de pilotes assuré pour l'année prochaine, toujours formé par Fernando Alonso et Esteban Ocon, qui a récemment prolongé son contrat pour trois saisons supplémentaires. L'équipe cherche toutefois des options pour permettre à Zhou de rejoindre la grille en 2022 s'il obtient tous les points nécessaires pour décrocher la Super Licence. 

partages
commentaires
Red Bull et Verstappen avertis pour leur célébration victorieuse
Article précédent

Red Bull et Verstappen avertis pour leur célébration victorieuse

Article suivant

Développement : Red Bull ne croit pas Mercedes

Développement : Red Bull ne croit pas Mercedes
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021