Le point F3.5 - Delétraz prend les devants au moment crucial !

Alors qu'il menait le championnat depuis le mois d'avril, Tom Dillmann a perdu la tête du classement général au profit de Louis Delétraz à Jerez de la Frontera. La lutte pour le titre est plus ouverte que jamais.

Course 1

Jack Aitken avait impressionné en signant la pole position pour sa toute première séance de qualifications en Formule V8 3.5, mais son manque d'expérience au volant de la Dallara T12 s'est fait ressentir au départ. Le jeune pilote Renault a complètement manqué son envol, se retrouvant 15e au premier virage, et n'a conclu la course qu'à la 10e place.

Ce résultat reste d'ailleurs remis en cause par les commissaires, puisqu'une irrégularité technique a été constatée sur sa monoplace à l'issue des qualifications. En effet, il a été constaté qu'un de ses pontons n'avait pas la forme réglementaire. L'équipe a fait appel de cette décision, affirmant que le ponton a cette forme-là depuis le début de la saison, ce qui a permis à Aitken de prendre le départ de la pole sous appel.

L'envol de Matevos Isaakyan, qui s'élançait en première ligne, n'a pas été fantastique non plus, et c'est Matthieu Vaxiviere qui s'est emparé de la tête de la course devant son coéquipier, Egor Orudzhev complétant un top 3 composé de monoplaces aux couleurs de SMP Racing ! Les trois hommes ont rapidement pris le large.

Matthieu Vaxiviere, SMP Racing
Matthieu Vaxiviere (SMP Racing) prend la tête de la course devant Matevos Isaakyan (SMP Racing)

Derrière eux, Tom Dillmann s'est hissé à la quatrième place dès le premier tour, mais a dû résister à la pression de son principal rival pour le titre, Louis Delétraz. L'écart entre les deux pilotes n'a jamais dépassé sept dixièmes de seconde, et le Suisse a commencé à s'impatienter.

Delétraz a porté une attaque dans la Curva Dry Sac – théâtre du célèbre accrochage entre Jacques Villeneuve et Michael Schumacher – mais a freiné trop tard et s'est fait décroiser par Dillmann. Delétraz a retenté sa chance trois virages plus tard, dans la Curva Angel Nieto, se portant à l'intérieur avant qu'un contact n'expédie Dillmann dans les graviers. L'Alsacien a été contraint à l'abandon, et le Suisse a reçu une pénalité de dix secondes qui l'a privé des douze points de la quatrième place. Les deux pilotes se sont rejeté la faute l'un l'autre.

Tom Dillmann, AVF
Tom Dillmann (AVF) devance Louis Delétraz (Fortec Motorsports)

La voiture de sécurité est entrée en action, et lorsque le drapeau vert a été agité, Matthieu Vaxiviere a commis une erreur avec une excursion dans les graviers, permettant à Matevos Isaakyan de s'emparer de la tête devant Egor Orudzhev. Après un début de saison très difficile, Isaakyan a ainsi remporté sa première victoire en Formule V8 3.5 à l'âge de 18 ans.

"Mon départ n'a pas été très bon mais je suis parvenu à dépasser Aitken, tandis que celui de Matthieu a été incroyable et il a creusé l'écart", relate le Russe. "J'ai commencé à le rattraper un peu mais après ça, malheureusement, il a commis une erreur qui m'a offert la première place. J'ai juste fait de mon mieux pour la conserver et remporter ma première victoire."

Matthieu Vaxiviere a accepté sa défaite, beau joueur : "Je suis fier de Matevos et de l'équipe. Nous sommes nouveaux au championnat, chaque week-end a quelque chose de nouveau pour nous, donc je suis content que nous progressions à chaque fois. Cependant, j'ai commis une erreur au restart, mes freins arrière étaient trop froids, mais j'ai quand même marqué de bons points. Je ne suis peut-être pas content de mon résultat personnel, mais nous avons obtenu un podium précieux."

Aurélien Panis a hérité de la quatrième place après la pénalité de Delétraz, devant René Binder, Yu Kanamaru et Beitske Visser. Roy Nissany, Pietro Fittipaldi et Vitor Baptista complètent le top 10, même si Aitken pourrait récupérer le point de la 10e place si sa disqualification venait à être annulée.

 Jerez - Course 1

 PiloteÉquipeTemps/Écart
1  Matevos Isaakyan SMP Racing  
2  Egor Orudzhev Arden Motorsport 0.513s
3  Matthieu Vaxiviere SMP Racing 5.100s
4  Aurélien Panis Arden Motorsport 8.252s
5  René Binder Lotus 9.167s
6  Yu Kanamaru Teo Martín Motorsport 11.470s
7  Beitske Visser Teo Martín Motorsport 11.516s
8  Roy Nissany Lotus 12.167s
9  Pietro Fittipaldi Fortec Motorsports 13.827s
10  Vitor Baptista RP Motorsport 15.744s
11  Louis Delétraz Fortec Motorsports 7.048s
-  Jack Aitken RP Motorsport Disqualification en suspens
-  Tom Dillmann AVF Abandon
-  Giuseppe Cipriani Durango Racing Team Abandon
-  Alfonso Celis Jr AVF Abandon
-  Tom Randle Comtec Racing Retirement

Podium : 1er Matevos Isaakyan, SMP Racing; 2e Egor Orudzhev, Arden Motorsport; 3e Matthieu Vaxiviere, SMP Racing

Podium : 1er Matevos Isaakyan (SMP Racing), 2e Egor Orudzhev (Arden Motorsport), 3e Matthieu Vaxiviere (SMP Racing)

Qualifications 2

Louis Delétraz a signé sa deuxième pole position de la saison ce dimanche matin, non sans mal, puisqu'il a dû faire face à la menace que représente le débutant Jack Aitken, qui a signé un tour à trois millièmes du poleman !

"Je sais où j'ai perdu ces trois millièmes de seconde", déclare Aitken. "Après avoir perdu mon premier tour, j'ai été très prudent dans le virage 10, et j'y ai probablement perdu un dixième."

Matevos Isaakyan a confirmé sa bonne forme du week-end en prenant la troisième place devant Matthieu Vaxiviere et Egor Orudzhev.

Certains candidats au titre ont toutefois connu une séance catastrophique, à l'image de Tom Dillmann et René Binder, respectivement treizième et quinzième. L'Autrichien est parti en tête-à-queue à la sortie du virage 2 en début de séance, endommageant légèrement sa monoplace.

 Jerez - Qualifications 2

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1  Louis Delétraz Fortec Motorsports 1m26.943s -
2  Jack Aitken RP Motorsport 1m26.946s 0.003s
3  Matevos Isaakyan SMP Racing 1m27.045s 0.102s
4  Matthieu Vaxiviere SMP Racing 1m27.322s 0.379s
5  Egor Orudzhev Arden Motorsport 1m27.424s 0.481s
6  Beitske Visser Teo Martín Motorsport 1m27.621s 0.678s
7  Aurélien Panis Arden Motorsport 1m27.680s 0.737s
8  Roy Nissany Lotus 1m27.803s 0.860s
9  Pietro Fittipaldi Fortec Motorsports 1m27.811s 0.868s
10  Vitor Baptista RP Motorsport 1m27.917s 0.974s
11  Yu Kanamaru Teo Martín Motorsport 1m27.971s 1.028s
12  Alfonso Celis Jr AVF 1m28.074s 1.131s
13  Tom Dillmann AVF 1m28.236s 1.293s
14  Tom Randle Comtec Racing 1m28.387s 1.444s
15  René Binder Lotus 1m30.032s 3.089s
16  Giuseppe Cipriani Durango Racing Team 1m30.574s 3.631s

Course 2

Cependant, ce n'est ni Delétraz, ni Aitken qui était en tête au premier virage, mais bien Egor Orudzhev, qui a pris un départ canon depuis la cinquième place de la grille de départ. Le Russe devançait Delétraz, Vaxiviere et un Aitken qui a limité la casse à l'extinction des feux, alors qu'Isaakyan a connu un envol difficile et s'est retrouvé septième.

Orudzhev et Delétraz se sont échappés en tête de la course, mais le Russe a décidé d'effectuer son arrêt au stand obligatoire dès la fin du cinquième tour, alors que son coéquipier Aurélien Panis venait d'immobiliser sa monoplace en bord de piste. Delétraz a alors attaqué à fond, améliorant ses temps au tour de près d'une seconde maintenant qu'il avait le champ libre, dans l'espoir de ressortir devant après son arrêt.

Et pourtant, Orudzhev a repris la piste avec plus de deux secondes d'avance. La clé de ce dénouement réside dans l'arrêt au stand foudroyant réalisé par les mécaniciens d'Arden International.

Temps passé aux stands

 PiloteÉquipeTemps
1  Egor Orudzhev Arden International 25.643
2  Roy Nissany Lotus 26.349
3  Vitor Baptista RP Motorsport

26.368

4  Tom Dillmann AVF 26.468
5  Beitske Visser Teo Martín Motorsport 26.702

L'écart chronométrique entre l'arrêt d'Orudzhev et les autres est tout bonnement incroyable, et celui de Délétraz ne se trouvant même pas dans le top 5 – bien qu'il ait été très correct –, on comprend mieux comment le pilote Arden a pu prendre une telle avance.

"Quand Orudzhev s'est arrêté, je suis resté en piste, j'ai fait trois tours de piste en attaquant au maximum", relate Delétraz pour Motorsport.com. "Après, nous nous sommes arrêtés, mais c'est vrai qu'Arden a fait un super bon pitstop. Le nôtre était bon, mais pas exceptionnel. Du coup, je suis ressorti derrière lui. J'avais le même rythme que lui, mais je n'étais pas assez proche pour placer une attaque."

"Je savais très bien que 18 points, c'était largement suffisant. Ça ne servait à rien de prendre des risques, car Orudzhev n'est pas vraiment dangereux au championnat."

Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Egor Orudzhev (Arden Motorsport) devance Louis Delétraz (Fortec Motorsports) en tête de la course

En effet, Delétraz n'est pas vraiment parvenu à réduire l'écart par la suite, et Orudzhev a remporté sa quatrième victoire de la saison, plus que tout autre pilote.

"Nous avons travaillé dur sur les départs, car ils peuvent faire gagner une course, et ça a été le cas", se satisfait le Russe. "J'ai pris un départ canon, puis j'ai juste dû maintenir mon rythme. Nous nous sommes arrêtés un peu plus tôt que prévu, car mon coéquipier a abandonné et nous nous demandions si la voiture de sécurité allait intervenir, donc nous avons mis des pneus neufs et j'ai pu contrôler la course à partir de ce moment-là. Louis nous a mis beaucoup de pression, mais j'ai réussi à remporter la victoire."

Aucun pilote n'a pu tenir le rythme d'Orudzhev et Delétraz, mais Matthieu Vaxiviere est quand même parvenu à monter sur la troisième marche du podium... à 18 secondes d'Orudzhev ! Jack Aitken a obtenu une superbe quatrième place devant Beitske Visser. La Néerlandaise signe son meilleur résultat de la saison.

Matevos Isaakyan, René Binder et Tom Dillmann complètent le top 8. L'Alsacien n'est pas vraiment parvenu à remonter après ses qualifications décevantes, même s'il a quand même marqué quelques points. Roy Nissany, 14e, ne peut pas en dire autant.

 Jerez - Course 2

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1  Egor Orudzhev Arden Motorsport 42m07.482s -
2  Louis Delétraz Fortec Motorsports 42m09.501s 2.019s
3  Matthieu Vaxiviere SMP Racing 42m25.358s 17.876s
4  Jack Aitken RP Motorsport 42m27.788s 20.306s
5  Beitske Visser Teo Martín Motorsport 42m28.618s 21.136s
6  Matevos Isaakyan SMP Racing 42m30.040s 22.558s
7  René Binder Lotus 42m38.924s 31.442s
8  Tom Dillmann AVF 42m46.235s 38.753s
9  Alfonso Celis Jr AVF 42m50.030s 42.548s
10  Yu Kanamaru Teo Martín Motorsport 42m50.665s 43.183s
11  Vitor Baptista RP Motorsport 42m58.055s 50.573s
12  Pietro Fittipaldi Fortec Motorsports 43m01.271s 53.789s
13  Tom Randle Comtec Racing 43m04.163s 56.681s
14  Roy Nissany Lotus 43m16.028s 1m08.546s
15  Giuseppe Cipriani Durango Racing Team 42m18.429s 1 tour
-  Aurélien Panis Arden Motorsport 6m31.551s Abandon
Podium : 1er Egor Orudzhev, Arden Motorsport; 2e Louis Deletraz, Fortec Motorsports; 3e Matthieu Vaxiviere, SMP Racing
Podium : 1er Egor Orudzhev (Arden Motorsport), 2e Louis Delétraz (Fortec Motorsports), 3e Matthieu Vaxiviere (SMP Racing)

Championnat

C'est du jamais vu : sept pilotes vont aborder le dernier meeting avec des chances de titre ! Tom Dillmann a perdu la tête du championnat après son accrochage controversé avec Louis Delétraz, qui s'en empare justement grâce à son podium en course 2.

C'est Egor Orudzhev qui fait la bonne opération du week-end en marquant 43 points – c'est bien ce qu'il fallait pour maintenir ses espoirs de titre ! Tout, vraiment tout peut arriver le week-end prochain à Barcelone !

Championnat de Formule V8 3.5 après 16 courses sur 18

 PiloteÉquipeSpain JerezPoints
1 Switzerland Louis Delétraz Fortec Motorsports 12 2 200
2 France Tom Dillmann AVF Ab 8 197
3 France Matthieu Vaxiviere SMP Racing 3 3 175
4 France Aurélien Panis Arden International 4 Ab 171
5 Israel Roy Nissany Lotus 8 14 169
6 Russia Egor Orudzhev Arden International 2 1 166
7 Austria René Binder Lotus 5 7 153
8 Japan Yu Kanamaru Teo Martín Motorsport 6 10 80
9 Mexico Alfonso Celis Jr. AVF Ab 9 55
10 Russia Matevos Isaakyan* SMP Racing 1 6 50
11 Venezuela Johnny Cecotto Jr.* RP Motorsport     43
12 Brazil Vitor Baptista RP Motorsport 11 11 43
13 Netherlands Beitske Visser Teo Martín Motorsport 7 5 43
14 Brazil Pietro Fittipaldi Fortec Motorsports 9 12 38
15 United Kingdom Jack Aitken* RP Motorsport 10 4 12
16 United Kingdom William Buller* RP Motorsport     7
17 Italy Giuseppe Cipriani Durango Racing Team Ab 15 6
18 Italy Marco Bonanomi* RP Motorsport     3
19 Poland Artur Janosz* RP Motorsport     2
20 Australia Thomas Randle* Comtec Racing Ab 13 0

Pole position - Meilleur tour - * N'a pas participé à la saison entière

Aurélien Panis, Arden Motorsport
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5
Événement Jerez
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Tom Dillmann , Matthieu Vaxiviere , Rene Binder , Roy Nissany , Egor Orudzhev , Aurélien Panis , Louis Delétraz
Équipes Fortec Motorsports , AVF
Type d'article Analyse
Tags résultats, résumé