Le point F3.5 - Celis Jr triomphe à Spa

Avec deux podiums dont une victoire, Alfonso Celis Jr est parvenu à s'emparer de la tête du championnat de Formule V8 3.5 à Spa-Francorchamps.

Course 1

Auteur de la pole position, Alfonso Celis a pris un départ parfait pour conserver la tête de la course. On ne peut pas en dire autant de Pietro Fittipaldi, qui s'élançait à ses côtés : le leader du championnat a vu le système anti-calage se déclencher sur sa monoplace. Il s'est retrouvé bon dernier.

René Binder s'est donc emparé de la deuxième place et a fait office de bouchon devant Roy Nissany et un Egor Orudzhev auteur d'un envol sensationnel, qui a gagné six places au premier tour. Pendant ce temps, Celis prenait le large, si bien qu'il a creusé un écart de cinq secondes en quatre tours seulement.

Une fois débarrassé de son ancien coéquipier Binder dans la ligne droite de Kemmel, Nissany s'est attelé à réduire l'écart sur Celis. La tâche s'est toutefois avérée trop difficile : cette avance est restée supérieure à quatre secondes pendant l'essentiel de l'épreuve, et le Mexicain a remporté sa première victoire en Formule V8 3.5 malgré un énorme blocage de roue à l'Arrêt de Bus en fin de course.

"C'est mon circuit favori et je suis parvenu à faire du bon travail ici ces trois dernières années", se délecte Celis, qui était monté sur le podium à Spa-Francorchamps l'an passé. "C'est vraiment le meilleur endroit pour faire la pole et gagner. Tout s'est joué au premier tour, puis j'ai géré l'écart sur Roy. J'ai aussi fait un gros plat, et après ça, c'était difficile de garder le rythme, mais je suis content de cet excellent résultat."

Celis et Nissany étaient en tout cas bien plus rapides que leurs rivaux, en témoigne leur meilleur tour en course : 2'02"369 pour l'Israélien et 2'02"554 pour le Mexicain, quand personne d'autre n'a fait mieux que 2'03"495 !

Alfonso Celis Jr., Fortec Motorsports

Alfonso Celis Jr (Fortec Motorsports) devance René Binder (Lotus) et Roy Nissany (RP Motorsport) au premier tour

Derrière, Egor Orudzhev n'a pas tardé à prendre l'avantage sur René Binder pour la troisième place dans le virage de Fagnes, mais n'a en effet pas pu tenir le rythme des leaders et a franchi le drapeau à damier à 25 secondes de la victoire.

"J'ai pris un bon départ, et après le premier virage, j'étais déjà à la cinquième place depuis le dixième emplacement de la grille", relate Orudzhev. "Je pense avoir bien géré les batailles et j'ai gagné des places, mais après ça, ça a été difficile avec René, car je ne pouvais pas être plus rapide que lui en ligne droite à cause de sa configuration à faible appui aérodynamique. Quand l'opportunité de le dépasser s'est présentée, je l'ai saisie."

Binder, quant à lui, a continué à perdre du terrain au fil de la course, dépassé par Diego Menchaca aux Combes avant qu'un blocage de roue à La Source au dernier tour ne lui coûte la cinquième place au profit de Yu Kanamaru. Damiano Fioravanti a pris la septième place devant un Pietro Fittipaldi qui a eu toutes les peines du monde à remonter après son problème au départ et qui a perdu des points précieux au championnat.

Un temps sixième, Nelson Mason est sorti large aux Combes au septième tour et n'a pu faire mieux que neuvième devant Konstantin Tereschenko.

Dernier sur la grille, Matevos Isaakyan a été contraint à l'abandon dès le premier tour, victime d'un problème technique, alors que Giuseppe Cipriani est parti en tête-à-queue et est rentré au stand pour jeter l'éponge.

 Spa-Francorchamps - Course 1

  Pilote Équipe Tours Temps/Écart
 Alfonso Celis Jr Fortec Motorsports 21 43'10.639 
 Roy Nissany RP Motorsport 21 2.929
 Egor Orudzhev SMP Racing by AVF 21 24.857
 Diego Menchaca Fortec Motorsports 21 34.230
 Yu Kanamaru RP Motorsport 21 40.360
 René Binder Lotus 21 41.993
 Damiano Fioravanti RP Motorsport 21 42.331
 Pietro Fittipaldi Lotus 21 49.342
 Nelson Mason Teo Martín Motorsport 21 59.602
10   Konstantin Tereschenko Teo Martín Motorsport 21 1'20.541
Ab   Giuseppe Cipriani Il Barone Rampante 3 18 tours
Ab   Matevos Isaakyan SMP Racing by AVF 0 21 tours 

Podium : le vainqueur Alfonso Celis Jr., Fortec Motorsports, le deuxième, Roy Nissany, RP Motorsport, le troisième, Egor Orudzhev, AVF, avec le rookie Diego Menchaca, Fortec Motorsports

Podium : 1er Alfonso Celis Jr (Fortec Motorsports), 2e Roy Nissany (RP Motorsport), 3e Egor Orudzhev (AVF), meilleur rookie Diego Menchaca (Fortec Motorsports)

Course 2

Cette fois, c'est le leader du championnat Pietro Fittipaldi qui s'élançait de la pole position, mais le Brésilien a de nouveau manqué son départ, toutefois dans une moindre mesure. Débordé par son coéquipier René Binder et par Diego Menchaca, Fittipaldi s'est retroussé les manches : il a repris l'avantage sur le Mexicain dès la Source avant de dépasser Binder par l'extérieur aux Combes.

Le Brésilien n'est toutefois pas vraiment parvenu à creuser l'écart puisqu'il disposait de moins de deux secondes d'avance au moment de son arrêt au stand obligatoire au septième tour. Qui fut une catastrophe : Fittipaldi a calé, peut-être victime d'un problème technique, et a perdu 19 secondes. Il était ainsi écarté de la lutte pour la victoire.

Binder a donc hérité de la tête de la course devant Matevos Isaakyan, mais ce dernier a fait un excellent travail dans ses tours de rentrée et de sortie, avec un arrêt au stand compétitif de l'équipe AVF : il a bouclé ces deux tours en 4'33"023 contre 4'34"817 pour Binder, ce qui lui a permis de s'emparer de la tête de la course de justesse !

Matevos Isaakyan, AVF

Matevos Isaakyan (AVF) devance René Binder (Lotus)

Isaakyan a ensuite progressivement creusé l'écart pour remporter sa deuxième victoire en Formule V8 3.5 à 19 ans seulement, avec trois secondes d'avance.

"La course a été dure, car nous étions un peu en difficulté avec l'embrayage, et après le départ, j'étais cinquième", commente le Russe, qui était quatrième sur la grille. "Je savais que la course allait être longue et qu'AVF était très bon pour les arrêts au stand, donc nous avons pris une bonne stratégie. J'ai essayé de trouver un bon rythme et de gagner autant de places que possible avant mon arrêt. Nous étions les derniers à rentrer au stand et cela a porté ses fruits : nous avons pris la tête et remporté la course."

Deux sorties de piste à Pouhon et à l'Arrêt de Bus n'ont pas empêché Alfonso Celis Jr de monter sur la troisième marche du podium en s'élançant du septième emplacement de la grille. Celis a pris l'avantage sur son coéquipier et compatriote Diego Menchaca dans les stands ; ce dernier s'est ensuite fait dépasser par Roy Nissany aux Combes à deux tours du but.

"La course a été difficile", commente Menchaca. "J'ai pris un très bon départ et j'étais deuxième au premier virage, mais je suis sorti trop large. J'ai passé le premier relais en troisième place, mais ensuite, j'ai commis une erreur et Matevos m'a dépassé avant l'arrêt au stand. Après, ça a été ; Alfonso arrivait vite dans Eau Rouge et je l'ai laissé passer, mais le rythme était vraiment bon. Malheureusement, à la fin, j'ai eu quelques difficultés avec les freins."

"Je continue à apprendre, je suis le meilleur rookie dans toutes les séances, mais je ne suis pas là pour ce championnat, je veux gagner au général."

Pietro Fittipaldi n'a pu faire mieux que sixième après son problème dans les stands, malgré des dépassements sur Nelson Mason et Egor Orudzhev. Mason a ensuite été doublé par Yu Kanamaru pour la huitième place et n'a donc marqué que deux points, Damiano Fioravanti complétant le top 10.

 Spa-Francorchamps - Course 2

  Pilote Équipe Tours Temps/Écart
1  Matevos Isaakyan SMP Racing by AVF 21 43'49.000 
2  René Binder Lotus 21 3.009
3  Alfonso Celis Jr Fortec Motorsports 21 5.715
4  Roy Nissany RP Motorsport 21 8.550
5  Diego Menchaca Fortec Motorsports 21 13.064
6  Pietro Fittipaldi Lotus 21 21.767
7  Egor Orudzhev SMP Racing by AVF 21 27.639
8  Yu Kanamaru RP Motorsport 21 31.944
9  Nelson Mason Teo Martín Motorsport 21 33.611
10  Damiano Fioravanti RP Motorsport 21 34.184
11  Konstantin Tereschenko Teo Martín Motorsport 21 1'03.502
12  Giuseppe Cipriani Il Barone Rampante 21 1'57.838

Podium : le vainqueur Matevos Isaakyan, AVF, le deuxième, René Binder, Lotus, le troisième, Alfonso Celis Jr., Fortec Motorsports, avec le rookie Diego Menchaca, Fortec Motorsports

Podium : 1er Matevos Isaakyan (AVF), 2e René Binder (Lotus), 3e Alfonso Celis Jr (Fortec Motorsports), meilleur rookie Diego Menchaca (Fortec Motorsports)

Championnat

Ses deux victoires de Silverstone ne lui auront pas suffi pour conserver la tête du championnat. Pietro Fittipaldi se voit dépassé d'un point par Alfonso Celis Jr en tête du championnat grâce aux belles performances du pilote de développement Force India à Spa-Francorchamps. Egor Orudzhev est en embuscade à six points, notamment grâce aux 18 unités récupérées en appel à Silverstone.

Matevos Isaakyan, quant à lui, a la meilleure moyenne de points par course terminée – 18,5 – mais ses deux abandons lui coûtent cher.

Championnat de Formule V8 3.5 après 4 courses sur 18

 PiloteÉquipeUnited Kingdom SilverstoneBelgium SpaPoints
1 Mexico Alfonso Celis Jr Fortec Motorsports 3 6 1 3 63
2 Brazil Pietro Fittipaldi Lotus 1 1 8 6 62
3 Russia Egor Orudzhev SMP Racing by AVF 2 2 3 7 57
4 Austria René Binder Lotus 5 4 6 2 48
5 Israel Roy Nissany RP Motorsport Ab 3 2 4 45
6 Russia Matevos Isaakyan SMP Racing by AVF 4 Ab Ab 1 37
7 Mexico Diego Menchaca (R) Fortec Motorsports 9 7 4 5 30
8 Italy Damiano Fioravanti (R) RP Motorsport 6 8 7 10 19
9 Russia Konstantin Tereschenko (R) Teo Martín Motorsport 8 5 10 11 15
10 Japan Yu Kanamaru RP Motorsport 10 Ab 5 8 15
11 Canada Nelson Mason (R) Teo Martín Motorsport 7 Ab 9 9 10
12 Italy Giuseppe Cipriani Il Barone Rampante 11 9 Ab 12 2

Pole position - Meilleur tour - (R) = Rookie

Prochain rendez-vous de la Formule V8 3.5 dès le week-end prochain, à Monza !

Pietro Fittipaldi, Lotus
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5
Événement Spa-Francorchamps
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Alfonso Celis Jr. , Matevos Isaakyan
Type d'article Analyse
Tags résultats, résumé