Le point F3.5 - Fittipaldi de retour au top

Pietro Fittipaldi a mis un terme à une série de quatre courses hors du podium pour remettre son championnat sur les rails, avec une deuxième place et une victoire à Jerez de la Frontera.

Course 1

Auteur de sa première pole position de la saison, Egor Orudzhev a manqué son envol et s'est vu débordé par Roy Nissany. Le Russe a eu toute la peine du monde à résister à Pietro Fittipaldi, qu'il a légèrement tassé dans l'herbe, avant qu'une touchette avec Yu Kanamaru, au premier virage, n'expédie le Japonais hors piste après son très bon départ. Aucune pénalité n'a été infligée pour cet incident.

Orudzhev a immédiatement subi la pression de Fittipaldi pour la deuxième place, mais l'Américano-Brésilien n'aura pas eu besoin de dépasser : son rival a subi un problème mécanique sur son AVF au cinquième tour et a immobilisé sa monoplace en piste, provoquant l'intervention de la voiture de sécurité.

De façon assez étonnante, Orudzhev est quand même l'auteur du meilleur tour en course – dix des 12 pilotes ont signé leur tour le plus rapide au troisième ou au quatrième tour. Mais en Formule V8 3.5, cela ne rapporte pas de points.

Quoi qu'il en soit, Fittipaldi a donc pu se lancer à l'assaut de Nissany pour la victoire, avec une tentative par l'extérieur au premier freinage qui n'a pas porté ses fruits lorsque le Safety Car s'est effacé et que l'Israélo-Français est sorti large au dernier virage.

Roy Nissany, RP Motorsport
Roy Nissany (RP Motorsport) devance Pietro Fittipaldi (Lotus), Matevos Isaakyan (AVF) et René Binder (Lotus)

Nissany est ensuite parvenu à creuser un écart de 1"442 en cinq tours, lequel s'est réduit petit à petit par la suite. Fittipaldi a fini la course dans les échappements du vainqueur, sans parvenir à prendre l'avantage.

"Dès qu'on est derrière quelqu'un dans les virages rapides, c'est très dur de rester derrière", explique le pilote Lotus. "J'attaquais et j'attendais qu'il fasse une erreur, mais il a fait du bon travail."

Derrière Nissany, qui remporte sa première victoire de la saison, et Fittipaldi, on retrouvait Matevos Isaakyan – septième sur la grille – et René Binder, qui ont passé toute la course dans cette position. Pour la cinquième place, c'était toutefois très serré entre Nelson Mason et Alfonso Celis Jr. Le Canadien a pris l'avantage au restart et a résisté à son adversaire pendant le reste de la course.

Yu Kanamaru, Konstantin Tereschenko, Diego Menchaca et Giuseppe Cipriani complétaient le top 10, alors que Damiano Fioravanti n'a pas pu prendre le départ.

 Jerez - Course 1

 PiloteÉquipeTemps/Écart
 Roy Nissany RP Motorsport 42'24.972
 Pietro Fittipaldi Lotus 0.556
 Matevos Isaakyan SMP Racing by AVF 1.415
 René Binder Lotus 5.664
 Nelson Mason Teo Martín Motorsport 25.198
 Alfonso Celis Jr Fortec Motorsports 25.318
 Yu Kanamaru RP Motorsport 25.948
 Konstantin Tereschenko Teo Martín Motorsport 31.429
 Diego Menchaca Fortec Motorsports 31.655
10   Giuseppe Cipriani Il Barone Rampante 59.252
Ab   Egor Orudzhev SMP Racing by AVF  
NP   Damiano Fioravanti RP Motorsport  

Podium : le vainqueur Roy Nissany, RP Motorsport, le deuxième Pietro Fittipaldi, Lotus, le troisième Matevos Isaakyan, SMP Racing

Podium : 1er Roy Nissany (RP Motorsport), 2e Pietro Fittipaldi (Lotus), 3e Matevos Isaakyan (SMP Racing)

Qualifications 2

Ce sont les pilotes russes de SMP Racing by AVF qui ont donné le ton lors de la première partie de cette deuxième séance qualificative, Matevos Isaakyan devant Egor Orudzhev. Pietro Fittipaldi a toutefois frappé un grand coup pour devancer tous ses rivaux d'une demi-seconde et signer sa sixième pole position en huit courses, alors qu'Orudzhev est parvenu à arracher la deuxième place.

Performance remarquée du rookie Damiano Fioravanti, quatrième. Jusqu'à présent, l'Italien s'était toujours qualifié entre la huitième et la dixième places.

 Jerez - Qualifications 2

  Pilote Équipe Temps Écart
1  Pietro Fittipaldi Lotus 1:26.515  
2  Egor Orudzhev SMP Racing by AVF 1:26.972 +0.457
3  Matevos Isaakyan SMP Racing by AVF 1:27.032 +0.517
4  Damiano Fioravanti RP Motorsport 1:27.074 +0.559
5  Alfonso Celis Jr Fortec Motorsports 1:27.241 +0.726
6  René Binder Lotus 1:27.258 +0.743
7  Roy Nissany RP Motorsport 1:27.368 +0.853
8  Diego Menchaca Fortec Motorsports 1:27.498 +0.983
9  Nelson Mason Teo Martín Motorsport 1:27.715 +1.200
10  Yu Kanamaru RP Motorsport 1:27.738 +1.223
11  Konstantin Tereschenko Teo Martín Motorsport 1:28.435 +1.920
12  Giuseppe Cipriani Il Barone Rampante 1:29.757 +3.242

Damiano Fioravanti, RP Motorsport

Damiano Fioravanti (RP Motorsport)

Course 2

Pietro Fittipaldi a beau avoir passé sa première séance d'essais collectifs à travailler sur les départs ce vendredi matin, cela ne l'a pas empêché d'être débordé par Egor Orudzhev à l'extinction des feux, alors qu'il occupait la pole position.

Fittipaldi ne s'en est pas laissé conter et a riposté de la plus belle des façons par un beau dépassement de l'extérieur dans le rapide double gauche. Le pilote Lotus devançait alors Orudzhev, Matevos Isaakyan, Alfonso Celis Jr, René Binder et Damiano Fioravanti.

Dans cette course comprenant un changement de pneumatiques obligatoire, tous les pilotes sont rentrés au stand entre le cinquième et le huitième des 27 tours. Sans incident notable, la hiérarchie n'a pas évolué d'un iota, et c'est dans le même ordre que le top 6 a franchi le drapeau à damier, bien que Celis ait passé la course dans les échappements d'Isaakyan, tout comme Fioravanti dans ceux de Binder.

Egor Orudzhev devance Pietro Fittipaldi au départ
Egor Orudzhev (AVF) devance Pietro Fittipaldi (Lotus) au départ

Dominateur, Pietro Fittipaldi renouait ainsi avec la victoire après cinq courses sans succès, malgré la concurrence d'Orudzhev. "Cette fois, je pense que j'ai fait du très bon travail", commente le Russe, "mais dans le deuxième virage, je ne sais pas pourquoi la vitesse ne s'est pas enclenchée, donc j'ai dû conserver le rapport supérieur et c'est pourquoi Pietro m'a dépassé. Je ne pouvais rien y faire, car je ne voulais pas le mettre dans les graviers."

"J'ai essayé de lui mettre la pression dans les premiers tours, mais vu son rythme, je n'aurais pas pu gérer mes pneus."

C'est une belle bataille qui a eu lieu entre Konstantin Tereschenko, Nelson Mason, Diego Menchaca et Yu Kanamaru pour les dernières positions dans le top 10, à l'avantage des pilotes de l'équipe Teo Martín Motorsport : Tereschenko a dépassé ses trois rivaux coup sur coup pour prendre la septième place.

Giuseppe Cipriani a conclu sa course dans les graviers à deux tours du but, alors que Roy Nissany a été contraint à l'abandon.

 Jerez - Course 2

  Pilote Équipe Temps/Écart
1  Pietro Fittipaldi Lotus 41:45.053
2  Egor Orudzhev SMP Racing by AVF +4.373
3  Matevos Isaakyan SMP Racing by AVF +7.577
4  Alfonso Celis Jr Fortec Motorsports +8.164
5  René Binder Lotus +10.657
6  Damiano Fioravanti RP Motorsport +11.171
7  Konstantin Tereschenko Teo Martín Motorsport +28.597
8  Nelson Mason Teo Martín Motorsport +29.865
9  Diego Menchaca Fortec Motorsports +30.226
10  Yu Kanamaru RP Motorsport +30.489
11  Giuseppe Cipriani Il Barone Rampante 2 tours
Ab  Roy Nissany RP Motorsport  

Podium: le vainqueur Pietro Fittipaldi, Lotus, le deuxième Egor Orudzhev, SMP Racing, le troisième Matevos Isaakyan, SMP Racing

Podium : 1er Pietro Fittipaldi (Lotus), 2e Egor Orudzhev (AVF), 3e Matevos Isaakyan (AVF)

Championnat

Grâce à ses bons résultats du week-end, Pietro Fittipaldi revient à une petite unité de son coéquipier René Binder en tête du championnat, alors que Roy Nissany, qui est certainement le plus régulier aux avant-postes, voit ses deux abandons en huit courses lui coûter cher dans ce championnat où franchir le drapeau à damier est presque synonyme de top 10.

Championnat de Formule V8 3.5 après 8 courses sur 18

 PiloteÉquipePointsUnited Kingdom SILBelgium SPAItaly MNZSpain JER
1 Austria René Binder Lotus 120 5 4 6 2 1 1 4 5
2 Brazil Pietro Fittipaldi Lotus 119 1 1 8 6 9 4 2 1
3 Israel Roy Nissany RP Motorsport 106 Ab 3 2 4 2 2 1 Ab
4 Mexico Alfonso Celis Jr Fortec Motorsports 95 3 6 1 3 4 Ab 6 4
5 Russia Matevos Isaakyan SMP Racing by AVF 92 4 Ab Ab 1 3 5 3 3
6 Russia Egor Orudzhev SMP Racing by AVF 85 2 2 3 7 5 Ab Ab 2
7 Mexico Diego Menchaca (R) Fortec Motorsports 40 9 7 4 5 7 NP 9 9
8 Canada Nelson Mason (R) Teo Martín Motorsport 40 7 Ab 9 9 6 6 5 8
9 Japan Yu Kanamaru RP Motorsport 37 10 Ab 5 8 Ab 3 7 10
10 Russia Konstantin Tereschenko (R) Teo Martín Motorsport 35 8 5 10 11 8 7 8 7
11 Italy Damiano Fioravanti (R) RP Motorsport 27 6 8 7 10 Ab Ab Ab 6
12 Italy Giuseppe Cipriani Il Barone Rampante 8 11 9 Ab 12 10 8 10 Ab

Pole position - Meilleur tour - (R) = Rookie

Le prochain meeting de Formule V8 3.5 aura lieu les 24 et 25 juin, à Motorland Aragón.

Egor Orudzhev, Arden Motorsport
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formula V8 3.5
Événement Jerez
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Pietro Fittipaldi
Équipes Charouz Racing System
Type d'article Analyse
Tags résultats, résumé