Carlin - Quand on a les bons pilotes, ça fait la différence !

En permettant à António Félix da Costa de remporter le Grand Prix de Macao 2016, Trevor Carlin espère avoir prouvé à tous, et notamment aux pilotes, que son écurie était toujours au rendez-vous.

En dehors de la prestigieuse victoire remportée par Alessio Lorandi au Grand Prix de Pau, Carlin a connu une saison très difficile en F3 Europe, alignant deux à quatre monoplaces partagées par neuf pilotes avec des résultats très peu probants. Ryan Tveter, Zhi Cong Li et Weiron Tan ont tous trois disputé une demi-saison avec l'équipe, mais le premier n'est jamais rentré dans le top 5 et les deux autres n'ont même pas marqué de point.

Les performances de Jake Hughes et Lando Norris, qui ont débarqué chez Carlin pour le dernier meeting, étaient toutefois particulièrement encourageantes, compte tenu qu'ils faisaient leurs débuts dans la discipline.

Pour le Grand Prix de Macao, Carlin a donc fait le pari d'engager des pilotes talentueux, quitte à devoir financer leur volant. Avec succès : Félix da Costa, Sette Câmara, Hughes et Norris se sont qualifiés respectivement troisième, quatrième, sixème et neuvième sur un plateau de 29 concurrents.

Par la suite, Félix da Costa a remporté le Grand Prix, Sette Câmara est monté sur la troisième marche du podium et Hughes a fini sixième pendant que Norris, accidenté lors de la course qualificative, réalisait une remontée impressionnante jusqu'à la 11e place depuis le fond de grille.

Lorsque Motorsport.com lui demande s'il s'attendait à de si bonnes performances à Macao, Trevor Carlin répond : "Je savais que l'équipe n'était pas moins bonne que les autres, et j'y crois. Et si on a les bons pilotes dans la voiture, alors on obtient les résultats, n'est-ce pas ?"

"Tout ce que nous avons fait, c'est échanger trois pilotes contre quatre autres. Nous avons placé ces quatre-là dans le top 9 en qualifications, et trois d'entre eux ont fini dans le top 6. Et c'est la pure vérité : nous n'avons rien changé. Je suis vraiment fier de l'équipe, qui a persévéré et a cru en elle. En fin de compte, c'est mon travail de leur donner les pilotes ; c'est donc remarquable."

Carlin a payé le volant d'AFDC

Désormais, Carlin espère que les performances réalisées sur le circuit de Guia convaincront les pilotes de faire confiance à son équipe, qui a souvent été une référence des formules de promotion, à l'avenir.

"Espérons que les gens se rendront compte que nous sommes qui nous sommes. Nous ne perdons pas les connaissances que nous avons accumulées lors des 18 dernières années du jour au lendemain."

"Et nous avons rencontré une situation malheureuse en termes de budget vis-à-vis d'autres personnes, mais ce week-end, Carlin a payé pour qu'António [Félix da Costa] coure. Nous avons payé de notre poche. Graeme Chilton et moi avons fait cet investissement pour montrer l'équipe sous un bon jour, nous avons également aidé Jake [Hughes], et je pense que c'était un bon investissement."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 3 , F3 Europe
Événement GP de Macao
Circuit Circuito da Guia
Pilotes António Félix da Costa , Jake Hughes , Sérgio Sette Câmara , Lando Norris
Équipes Carlin
Type d'article Actualités