La British F3 fait son retour pour 2016

La British F3 est de retour ! Le plus célèbre des championnats de Formule 3 s'était éteint fin 2014 mais sera disputé à nouveau en 2016... sous la forme d'une BRDC F4 rebadgée.

La British F3 fait son retour pour 2016
Marvin Kirchhofer leader
Matt Reo en tête
Camren Kaminsky
Camren Kaminsky
Martin Cao
Harrison Newey, HHC Motorsport
Vainqueur course 2 : Will Palmer, HHC Motorsport

Le développement de la F3 Europe, qui a fait son retour en 2012, a fait beaucoup de mal aux F3 régionales européennes, les dernières d'entre elles ayant dû mettre un terme à leur activité fin 2014. C'était le cas de la F3 Allemagne et de la British F3.

En Grande-Bretagne, la dernière saison a été disputée par quatre pilotes à plein temps, avec des courses réunissant généralement cinq à sept monoplaces. Elle a vu la victoire de Martin Cao au championnat avec un plateau non seulement très réduit mais également relativement faible.

Recréer les F3 régionales

Stefano Domenicali, président de la Commission Monoplace de la FIA, a toutefois affirmé la volonté de la fédération de recréer les F3 régionales et nationales. En effet, leur absence crée une disparité entre les douze championnats de F4 et la seule F3 Europe au niveau supérieur. De plus, l'absence de palier intermédiaire est vue comme l'une des raisons des nombreux accidents provoqués par des pilotes inexpérimentés en F3 Europe en 2015.

La FIA a donc décidé de faire d'une pierre deux coups. En effet, sur les douze championnats de F4 qu'elle soutient, il en est un qui ne porte pas ce nom : la MSA Formula en Grande-Bretagne, où c'est MotorSport Vision (compagnie de Jonathan Palmer), promoteur du championnat de BRDC F4, qui en détient les droits.

Accorder à la BRDC F4 le statut de F3 régionale pour en faire la nouvelle British F3 devrait donc permettre à la MSA Formula d'adopter le nom de F4 pour plus de cohérence au premier échelon des formules de promotion.

Une monoplace plus puissante

C'est par ailleurs une décision logique puisque la BRDC F4 devait disposer d'une nouvelle monoplace pour 2016. La voiture conçue par Ralph Firman, diposant de 185ch, ne sera plus utilisée et va être remplacée par une Tatuus-Cosworth développant 230ch et davantage d'appui avec des freins plus performants, ce qui devrait permettre des performances dignes d'une F3 régionale.

Ce statut signifie également que les pilotes qui courront en BRDC British F3 pourront marquer des points en vue de la Super Licence : 10 pour le Champion, puis 7, 5, 3 et 1.

Le premier meeting aura lieu à Snetterton ce weekend avec plus de 20 monoplaces engagées. On retrouvera notamment le prometteur Lando Norris, Champion de Toyota Racing Series 2016.

partages
commentaires
La FIA veut recréer les F3 régionales
Article précédent

La FIA veut recréer les F3 régionales

Article suivant

Vers la création de la F3 Light dès 2017

Vers la création de la F3 Light dès 2017
Charger les commentaires