Vainqueur mais déclassé, Giovinazzi déplore une "décision étrange"

Antonio Giovinazzi estime que la FIA aurait dû attendre la fin de la course et l'ensemble des éléments avant de prendre une décision sur l'accrochage qu'il a connu avec Daniel Juncadella lors de la course qualificative du Grand Prix de Macao.

Le pilote Carlin a perdu la victoire ce samedi après que les commissaires l'ont pénalisé pour l'accrochage qui a contraint Juncadella à l'abandon.

Ayant reçu un drive through au moment où il a franchi la ligne, son équipe n'a pas été en mesure de faire appel après la décision des commissaires, qui ont décidé par la suite de maintenir leur décision d'origine après avoir visionné des caméras embarquées.

"Je pense qu'une meilleure idée aurait été de nous convoquer chez les commissaires, de regarder la vidéo ensemble avec les caméras embarquées, puis de prendre la décision ensemble," déclare Giovinazzi pour Motorsport.com.

"Ils ont pris la décision avant le podium, et j'en ai été assez surpris. J'ai fait la course en étant seulement sous investigation, et quand j'y suis allé [après la course] c'était déjà une pénalité de vingt secondes. C'était une décision étrange."

Un incident de course

Selon Giovinazzi, personne n'était en faute dans cet accident, qui serait donc un simple incident de course.

"J'ai pris un départ vraiment bon et j'étais déjà troisième avant le virage de Lisboa," relate l'Italien. "Puis, à la sortie de Lisboa, nous nous sommes un peu touchés avec Juncadella. Je ne sais pas ce qui s'est passé. On voit sur la vidéo que nous avons que j'allais tout droit, tout comme Daniel."

"Je pense que c'était juste un incident de course, et Dani est d'accord. Donc je ne sais pas pourquoi les commissaires ont pris cette décision. Ils ont pris cette décision avant même le podium, et c'est un peu décevant pour moi."

Les commentaires de Daniel Juncadella, également confiés à Motorsport.com, ne semblent pas corroborer entièrement les propos de Giovinazzi : "Je ne pense pas qu'il l'ait fait exprès, car pour moi, c'est un pilote intelligent. Mais quand on détruit la course d'un autre pilote, c'est comme ça."

Tout n'est pas perdu

Même si Giovinazzi ne partira pas de la pole position, il se refuse à écarter la victoire, bien qu'il soit clair que remonter de la dixième place sera très difficile.

"Demain sera beaucoup plus dur de la dixième place, mais Macao n'est pas un circuit normal. On peut quand même faire du très bon travail depuis la dixième place. Nous avons un train de pneus neufs et nous verrons demain," conclut-il.

Malheureusement pour Juncadella, les dégâts sur sa monoplace semblent trop graves pour qu'il puisse participer au Grand Prix de Macao.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 3
Événement GP de Macao
Circuit Circuito da Guia
Pilotes Daniel Juncadella , Antonio Giovinazzi
Équipes Carlin
Type d'article Actualités
Tags déclaration, pénalité