Affaire Mosley : BMW et Mercedes écrivent à la FIA

Suite au scandale sexuel de Max Mosley, Mercedes et BMW mettent la pression au président de la FIA

Suite au scandale sexuel de Max Mosley, Mercedes et BMW mettent la pression au président de la FIA.

Les deux constructeurs allemands demandent aux membres directeurs de l’industrie automobile de réagir.

"Le contenu des vidéos est honteux. En tant que société, nous prenons nos distances vis-à-vis de cela. Cet incident concerne Max Mosley personnellement, mais aussi en tant que président de la FIA. Nous attendons une réponse de la part des membres directeurs de la FIA," ont-ils écrits dans un communiqué.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Type d'article Actualités