Gelpi : "La position de Mosley est renforcée"

Enrico Gelpi, président de la fédération italienne, considère que la victoire de Max Mosley lors du vote de confiance a renforcé la position du britannique dans son rôle de président

Enrico Gelpi, président de la fédération italienne, considère que la victoire de Max Mosley lors du vote de confiance a renforcé la position du britannique dans son rôle de président.

Gelpi, qui dirige l'Automobile Club d'Italie depuis deux mois, avoue avoir soutenu l'actuel président de la FIA lors du vote organisé mardi à Paris, tout comme l'on fait 102 autres dirigeants de club.

"Ce vote renforce la FIA. Le moment est venu de créer une nouvelle gouvernance pour le futur et d'effacer les divisions qui ont existé. Au début, ce qui s'est produit était embarrassant, mais ensuite le besoin de sauver la FIA a prévalu. Le vote favorable à Mosley est lié à ce qu'il a fait pour la sécurité routière et le sport."

Par ailleurs, l'italien regrette que certaines organisations aient annoncé qu'elles cessaient leur coopération avec la FIA tant que Mosley conservera son poste de président : "J'espère qu'ils ne partiront pas. Pour avoir du poids, la FIA doit rester unie."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Type d'article Actualités