Institut du Cerveau et de la Moelle : Le combat de Schumacher

L’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle épinière) est une fondation destinée à la recherche, soutenue par de nombreuses personnalités de la F1

L’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle épinière) est une fondation destinée à la recherche, soutenue par de nombreuses personnalités de la F1.

Après avoir rencontré Jean Todt et été sensibilisé à ce sujet, Michael Schumacher est devenu, avec des ambassadeurs comme Luc Besson ou Zinédine Zidane, l’une des figures emblématiques de l’Institut présidé par le Professeur Saillant, actuellement au chevet de Jules Bianchi, après être également intervenu auprès du Septuple Champion du Monde, en janvier.

Au départ, ce sont des raisons strictement personnelles qui m’ont amené à m’intéresser à l’ICM et notamment les liens étroits qui m’unissent à Jean Todt et au Professeur Saillant. J’étais sûr que je pouvais leur faire confiance à 100 %. C’était, et c’est encore aujourd’hui, pour moi très important”, expliquait récemment Michael Schumacher, très impliqué dans le projet.

L’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) est un centre de recherche de dimension internationale, sans équivalent dans le monde, innovant dans sa conception comme dans son organisation. En réunissant en un même lieu malades, médecins et chercheurs, l’objectif est de permettre la mise au point rapide de traitements pour les lésions du système nerveux afin de les appliquer aux patients dans les meilleurs délais. Venus de tous les horizons et de tous les pays, les meilleurs scientifiques y développent les recherches les plus à la pointe dans ce domaine.

Cette idée de créer un centre de recherche est fascinante par bien des aspects : parce qu’il va aider à comprendre les mécanismes du cerveau et à trouver des solutions pour les soigner. Ceux qui sont privilégiés par la vie se doivent d’aider ceux qui le sont moins et notamment ceux qui souffrent”, poursuivait Schumacher, extrêmement impliqué.

J’estime qu’il est de mon devoir de les aider pour que ce projet aboutisse. Mon rôle au sein de l’ICM a été tout d’abord de les soutenir financièrement. Aujourd’hui, je souhaite mettre ma notoriété au service de l’ICM de façon à populariser le projet, notamment auprès d’entreprises susceptibles de nous rejoindre”.

Une implication qui prend désormais du relief, alors que Michael Schumacher est devenu malgré lui l'incarnation des victimes de traumatismes crâniens plongées dans le coma, suite à son accident de ski dans les Alpes françaises.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Michael Schumacher , Jean Todt , Jules Bianchi
Type d'article Actualités