La FIA attend toujours l'appel de Toyota

Suite à la pénalité infligée à Jarno Trulli pour avoir dépassé Lewis Hamilton sous drapeaux jaunes, l'écurie Toyota a annoncé qu'elle allait faire appel de cette sanction

Suite à la pénalité infligée à Jarno Trulli pour avoir dépassé Lewis Hamilton sous drapeaux jaunes, l'écurie Toyota a annoncé qu'elle allait faire appel de cette sanction.

Ce lundi matin, un porte-parole de la FIA a pourtant précisé que la marque japonaise ne s'était toujours pas manifestée et qu'il lui restait deux jours pour se décider.

Ce représentant de la fédération internationale de l'automobile a également rappelé qu'en cas d'appel, il y avait très peu de chance pour que le recours de Toyota soit accepté puisque les sanctions infligées après la course ne peuvent pas faire l'objet d'un appel.

Pour preuve, la FIA avait rejeté l'appel déposé par l'écurie McLaren Mercedes au soir du Grand Prix de Belgique 2008, lorsque Lewis Hamilton avait été pénalisé pour avoir court-circuité la chicane et avoir profité de cet avantage pour dépasser Kimi Räikkönen.

"Hier soir, Toyota a fait part de son intention de faire appel. Les commissaires leur ont rappelé que, comme ce fut le cas à Spa l'an passé, les appels pour les pénalités de ce type sont jugés irrecevables. Ils ont 48 heures pour considérer leur position," a indiqué le porte-parole de la FIA.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jarno Trulli , Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton
Type d'article Actualités