La FIA continuera de faire appel à d'anciens pilotes

Après une première année d’essais, la Fédération Internationale de l’Automobile a décidé de continuer de faire appel à d’anciens pilotes afin de juger les cas litigieux lors des week-ends de Grand Prix en 2011

Après une première année d’essais, la Fédération Internationale de l’Automobile a décidé de continuer de faire appel à d’anciens pilotes afin de juger les cas litigieux lors des week-ends de Grand Prix en 2011.

L’initiative avait été lancée par son président Jean Todt dès le début de la saison 2010. Alain Prost fut le premier à occuper ce poste à Bahreïn, où il observait aux côtés des trois commissaires sportifs habituels les moindres séquences passibles de sanctions lors d’un Grand Prix.

Au cours de la saison 2010, plusieurs anciens champions du monde de Formule 1 se sont prêtés au jeu et la plupart ont apprécié l’expérience. Alain Prost, Damon Hill, Emerson Fittipaldi ou encore Nigel Mansell, tant de célèbres noms qui ont surveillé de près les Grands Prix cette année.

Pilotes comme team principals ont salué la présence d’un ancien pilote dans le panel des commissaires sportifs. Cela a permis de réduire le nombre de sanctions injustes.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Nigel Mansell , Alain Prost , Damon Hill , Emerson Fittipaldi , Jean Todt
Type d'article Actualités