LA FIA explique pourquoi Vettel pouvait dépasser

C’est avant d’être sollicitée par courrier postal par Ferrari pour des éclaircissements concernant le dépassement de Sebastian Vettel sur Jean-Eric Vergne à Interlagos (4ème tour) que la FIA a fait savoir au magazine Autosport qu’il s’agissait là...

C’est avant d’être sollicitée par courrier postal par Ferrari pour des éclaircissements concernant le dépassement de Sebastian Vettel sur Jean-Eric Vergne à Interlagos (4ème tour) que la FIA a fait savoir au magazine Autosport qu’il s’agissait là d’une « non-affaire ».

Sixième à l’arrivée, Sebastian Vettel est selon certains observateurs en danger de rétrogradation au classement du GP d’Interlagos, sur la base de l’observation d’une vidéo laissant penser que le Triple Champion du Monde aurait opéré un dépassement sous régime de drapeau jaune. Vettel a remporté le championnat avec une avance de trois points sur Fernando Alonso ; avance pouvant disparaître et offrir le titre à son rival Ferrari en cas d’application d’une pénalité apostériori au pilote de la RB8.

La FIA a fait savoir à Autosport que la section affichée de drapeau jaunes a débuté au panneau lumineux précédent le virage 3 (secteur commissaire 3), et s’est achevée environ 150m avant le virage 4, à l’endroit où se tient un autre panneau lumineux. Il existe cependant un autre poste de commissaires entre ces deux panneaux lumineux, duquel un drapeau vert a été agité, précise la FIA.

La FIA précise qu’un drapeau vert a autorité sur un affichage vert et est brandi avant, comme dans le cas du dépassement de Vettel, qui se trouvait ainsi dans une position de légitimité pour dépasser.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Fernando Alonso , Sebastian Vettel , Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités