La FIA n'a pas voulu sanctionner Webber et Alonso

L'image a fait le tour des télévisions à l'issue du Grand Prix d'Allemagne dimanche dernier

L'image a fait le tour des télévisions à l'issue du Grand Prix d'Allemagne dimanche dernier. A la limite de la panne d'essence, Fernando Alonso avait abandonné sa Ferrari sur le bas-côté du circuit du Nürburgring dans le tour de décélération avant de rejoindre le podium.

Passant à ses côtés, Mark Webber n'avait pas hésité à "prendre en stop" l'Espagnol, offrant une image sympathique et humaine de la Formule 1. Une anecdote qui n'était pas non plus sans rappeler un évènement identique survenu vingt ans plus tôt, avec pour acteurs Nigel Mansell et Ayrton Senna.

Cependant, en procédant de la sorte, les deux pilotes ont enfreint le règlement instauré par la FIA. Toutefois, cette dernière a reconnu avoir rapidement décidé de fermer les yeux, estimant qu'une sanction aurait été incompréhensible aux yeux du public.

"Personne n'aurait compris si nous avions agi en respectant le règlement au pied de la lettre. Nous n'avons donc pas pris de sanction," a confié un officiel de la FIA au magazine Speed Week.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso , Nigel Mansell , Ayrton Senna
Type d'article Actualités