La FIA ne convoquera pas Alonso lundi

Accusé par Nelson Piquet Sr d'avoir été au courant du complot, Fernando Alonso nie son implication dans l'affaire Singapour 2008

Accusé par Nelson Piquet Sr d'avoir été au courant du complot, Fernando Alonso nie son implication dans l'affaire Singapour 2008.

Heureux vainqueur d'un Grand Prix de Singapour bien étrange, Alonso avait accepté de s'arrêter au douzième tour et de ressortir des stands dernier sans se poser de questions.

L'Espagnol insiste cependant sur le fait qu'il n'était au courant de rien. La FIA a d'ailleurs fait savoir qu'à défaut d'avoir des preuves à son encontre, elle laissera le pilote ibère tranquille dans cette histoire.

Aussi, il ne participera pas à la réunion du Conseil Mondial de la FIA qui se tiendra lundi et à l'issue de laquelle on connaitra la sanction infligée à Renault.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Fernando Alonso , Nelson Piquet
Type d'article Actualités