La FIA reverra le système d'attribution de la SuperLicence

Un document officiel rendant compte de nombreuses décisions prises par le Conseil Mondial du Sport Automobile (FIA) a été communiqué aujourd'hui

Un document officiel rendant compte de nombreuses décisions prises par le Conseil Mondial du Sport Automobile (FIA) a été communiqué aujourd'hui.

En plus du projet de calendrier F1 2015, on trouve dans celui-ci l'intention de la FIA de creuser plus sérieusement les conditions d'attribution de la SuperLicence F1, le débat ayant été remis sur la table par

la titularisation du jeune Max Verstappen

par Toro Rosso la saison prochaine.

A l'heure où l'officialisation de Red Bull, le pilote F3 de 16 ans ne disposait pas encore du moindre roulage en F1, ce qui a désormais changé : son employeur l'a déjà placé à trois reprises dans une monoplace (tout d'abord pour une acclimatation aux systèmes embarqués et à la position de conduite, puis pour un roadshow urbain lors duquel il a légèrement endommagé l'avant de sa monoplace, puis enfin un test de 400 kilomètres sur le circuit d'Adria). Avec le kilométrage de 400 km requis, Verstappen peut désormais piloter en F1 et est suspecté d'être programmé pour quelques séances d'essais libres 1 chez Toro Rosso en cette fin de saison 2014.

Le Conseil Mondial a prévu une nouvelle réunion en décembre à ce sujet, en consultation avec les parties concernées. Il y sera question de juger de nouveaux critères d'attribution de la SuperLicence prenant effet à compter de l'année 2016.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités