La FIA "très heureuse" du compromis autour des moteurs

La FIA a changé son fusil d'épaule

La FIA a changé son fusil d'épaule. Suite à la réunion de la Commission F1 hier à Londres, elle a accepté la proposition visant à introduire un moteur V6 turbo de 1,6 litre à l'horizon 2014.

Il y a plusieurs mois, Jean Todt avait signifié l'arrivée du moteur turbo de 1,6 litre de quatre cylindres pour 2013. Mais au fil du temps, cette solution avait vu ses différents soutiens s'effriter, pour en arriver à une convocation de la Commission F1 par Bernie Ecclestone.

La proposition qui est ressortie de la réunion de mercredi bénéficie du soutien complet de tous les motoristes impliqués en Formule 1, y compris Renault, qui avait un temps menacé de se retirer. Face à cette unité, la FIA n'a sans doute pas hésité longtemps, ni eu le choix. "Nous sommes très satisfaits de cette solution," a confirmé un porte-parole de la fédération auprès de l'agence de presse Reuters.

Le changement de règlementation 2013 est donc mort-né et laisse la place à ce compromis trouvé et qui entrera en vigueur lors de la saison 2014. Il faut encore que la mesure soit votée par le Conseil Mondial du Sport Automobile, ce qui ne devrait pas faire l'ombre d'un doute désormais.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jean Todt , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités