La FIA va surveiller les stop-and-go de plus près

Cette année, le règlement sportif de la Formule 1 a été adapté pour permettre l'apparition de pénalités de cinq secondes

Cette année, le règlement sportif de la Formule 1 a été adapté pour permettre l'apparition de pénalités de cinq secondes. Ces dernières permettent de sanctionner des infractions mineures et sont purgées lors des arrêts au stand : les mécaniciens doivent attendre cinq secondes avant d'opérer sur la voiture.

La FIA envisage toutefois de durcir sa vigilance face à cette procédure, car des équipes ont accusé Toro Rosso d'avoir fait durer une pénalité infligée à Jean-Eric Vergne moins de cinq secondes, à Singapour.

Désormais, les arrêts au stand devront être filmés de près par plusieurs caméras, pour que la FIA s'assure que les cinq secondes sont bien respectées.

D'après Autosport, à partir de l'an prochain, les équipes devront fournir des données liées à la vitesse des roues et à la charge pesant sur les suspensions à la direction de course, pour pouvoir surveiller ces pénalités en temps réel. Cela devrait éviter toute polémique à l'avenir.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités