La Formule 1 pourrait dire adieu aux nez trop relevés

Pour des raisons de sécurité, la FIA pourrait décider dans le futur de bannir les museaux trop relevés des monoplaces

Pour des raisons de sécurité, la FIA pourrait décider dans le futur de bannir les museaux trop relevés des monoplaces.

C'est ce qui ressort d'un rapport établi par Andy Mellor, conseiller de l'institut technique de la FIA. L'objectif premier de cette modification serait d'empêcher qu'un accident comme celui dont ont été victime Mark Webber et Heikki Kovalainen à Valence, en 2010, ne se reproduise. L'Australien s'était littéralement envolé après avoir heurté l'arrière de la monoplace du Finlandais. Webber s'en était miraculeusement sorti indemne.

"L'aspect clé concerne la hauteur du nez de la voiture de derrière, car cela déterminera si oui ou non la voiture s'envolera. L'autre facteur important est la vitesse," a expliqué Andy Mellor dans le magazine de la FIA.

Plutôt qu'obliger les équipes à opter pour des nez plongeants dans le futur, une autre mesure pourrait concerner le design des ailerons avant dans le but de garder la voiture vers le sol en cas de contact avec l'arrière d'une autre monoplace.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Mark Webber , Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités