Les écuries adoptent la licence à points

Les patrons d'écurie ont donné leur accord envers un système de licence à points, qui permettrait ainsi aux instances dirigeants d'exclure des pilotes se trouvant souvent impliqués dans des incidents

Les patrons d'écurie ont donné leur accord envers un système de licence à points, qui permettrait ainsi aux instances dirigeants d'exclure des pilotes se trouvant souvent impliqués dans des incidents.

D'après le magazine allemand Auto Motor und Sport, les écuries ont voté pour le projet d'un système de 12 points. Si ces 12 points sont atteints par un pilote, il peut être exclu.

7 écuries ont voté pour et 4 contre la proposition, qui devra maintenant être ratifiée par le Conseil Mondial du Sport Automobile le mois prochain. Comme le vote l'indique, l'unanimité n'était pas de mise sur ce vote...

"Que fait-on si Vettel a 12 points avant le GP d'Allemagne, ou si Alonso a 12 points avant le GP d'Espagne ? On les interdit de courir leur Grand Prix national ?" s'interroge l'un d'eux.

Toutefois, le système de points ne viendrait pas toujours supplanter le système de pénalités sur la grille, de drive-through ou encore de stop and go qui est actuellement en place.

Lors de la réunion de ce mercredi, un autre vote a eu lieu, un vote négatif cette fois-ci puisque la proposition de Ferrari d'augmenter le nombre de journées d'essais lors de la saison n'a pas été retenue.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Type d'article Actualités