Les numéros attribués aux écuries changent à nouveau

partages
commentaires
Les numéros attribués aux écuries changent à nouveau
26 mars 2009 à 09:43

La fédération internationale de l'automobile a mis à jour la liste des participants au championnat du monde de F1 pour la saison 2009, et ce à la demande de l'écurie Force India

La fédération internationale de l'automobile a mis à jour la liste des participants au championnat du monde de F1 pour la saison 2009, et ce à la demande de l'écurie Force India.

En effet, la FIA ayant considéré l'équipe Brawn GP comme une nouvelle équipe inscrite au championnat, elle avait attribué les numéros 18 et 19 aux pilotes Force India.

Mais l'écurie dirigée par Vijay Mallya a demandé à conserver ses anciens numéros d'engagé, prétextant avoir fait toute sa publicité et créé des produits avec les numéros 20 et 21.

La FIA a approuvé cette requête et à par conséquent modifié le numéro attribué à Jenson Button et Rubens Barrichello, qui disposeront respectivement du 22 et 23.

Si Jenson Button est superstitieux, il se réjouira du fait que l'an passé, Lewis Hamilton a décroché le titre mondial en arborant le numéro 22 sur sa monoplace.

Vodafone McLaren Mercedes

1.   Lewis Hamilton
2.   Heikki Kovalainen

Scuderia Ferrari Marlboro

3.    Felipe Massa
4.    Kimi Räikkönen

BMW Sauber F1 Team

5.    Robert Kubica
6.    Nick Heidfeld

ING Renault F1 Team

7.    Fernando Alonso
8.    Nelson Piquet

Panasonic Toyota Racing

9.   Jarno Trulli
10.   Timo Glock

Scuderia Toro Rosso

11.   Sébastien Bourdais
12.   Sébastien Buemi

Red Bull Racing

14.    Mark Webber
15.  Sebastian Vettel

AT&T Williams

16.    Nico Rosberg
17.    Kazuki Nakajima

Force India Formula One Team

20.   Adrian Sutil
21.   Giancarlo Fisichella

Brawn GP F1 Team

22.   Jenson Button
23.   Rubens Barrichello

Prochain article F3000
Réclamations contre trois écuries de F1

Article précédent

Réclamations contre trois écuries de F1

Article suivant

La FIA fait marche arrière pour le classement par points

La FIA fait marche arrière pour le classement par points