Les titulaires au volant lors des rookie days

Après les multiples défaillances pneumatiques survenues lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Fédération Internationale de l'Automobile a pris une première décision importante

Après les multiples défaillances pneumatiques survenues lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Fédération Internationale de l'Automobile a pris une première décision importante.

Les essais réservés aux jeunes pilotes, qui vivent leur dernière année d'existence du fait du retour prochain des essais privés en cours de saison, vont être ouverts à tous les pilotes dans le but de collecter des données sur les pneus Pirelli. Si les pilotes ont disputé au moins deux Grands Prix en Formule 1, il devra être clair qu'ils assurent du travail de développement pneumatique. N'étant pas mentionné par la FIA, le programme d'essais des jeunes pilotes devrait rester libre.

Notre priorité est d'assurer la sécurité de tous en Formule 1, et nous croyons que les incidents de Silverstone représentent un vrai problème de sécurité pour les pilotes”, a déclaré Jean Todt, président de la FIA. “Nous avons donc pris la décision d'apporter une modification au Young Driver Test pour autoriser les équipes à utiliser les pilotes qu'elles estimeront à même de mener un travail de développement pneumatique dans le but de résoudre les problèmes que nous avons vus au Grand Prix de Grande-Bretagne. Je crois qu'il est approprié de mener ce travail sur le circuit sur lequel les problèmes se sont manifestés”.

La sanction infligée à Mercedes par le Tribunal International de la FIA reste en vigueur ; l'équipe de Brackley ne participera donc pas à ces essais. Par ailleurs, ceux-ci pourraient être allongés d'une journée, mais ce point doit encore être discuté.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jean Todt
Type d'article Actualités