Motus et bouche cousue de la FIA à Shanghai

Esquivant la presse, Jean Todt, Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, n’a pas fait entendre sa voix ce weekend en dépit des nombreuses sollicitations de commentaires au sujet du Grand Prix de Bahreïn, maintenant pour le weekend...

Esquivant la presse, Jean Todt, Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, n’a pas fait entendre sa voix ce weekend en dépit des nombreuses sollicitations de commentaires au sujet du Grand Prix de Bahreïn, maintenant pour le weekend prochain.

Le Français, qui a refusé de répondre à plusieurs reprises, a même esquivé les caméras TV des populaires chaînes britanniques BBC et Sky Sports en dépit des appels désespérés des commentateurs.

Le GP de Bahreïn demeure un sujet dérangeant dans le paddock, les équipes se tenant derrière la FIA pour éviter de développer leurs états d ’âme concernant la situation au Moyen-Orient. Une rumeur indique d’un membre de l’équipe Williams, qui aurait refusé à son équipe un déplacement le weekend prochain vers la quatrième manche du championnat, aurait reçu une lettre de remerciement de la part de l’équipe de Grove.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jean Todt
Équipes Williams
Type d'article Actualités