Pas de gel moteur en 2015... Sauf pour Honda !

Le gel des moteurs en cours de saison en 2015 n'aura pas lieu en raison d'une faille dans les règlements de la FIA

Le gel des moteurs en cours de saison en 2015 n'aura pas lieu en raison d'une faille dans les règlements de la FIA. Autosport a révélé l'information selon laquelle les équipes et motoristes avaient été avertis de cette décision, conformément à la double interprétation qui peut être faite à la lecture des règlements.

En effet, si les motoristes devaient initialement faire homologuer leurs unités de puissance au plus tard le 28 février 2015, aucun point réglementaire ne précise qu'ils ne peuvent pas se soumettre à une autre homologation en cours de saison. Cette date limite devient donc caduque. La FIA a reconnu ce "vice" dans ses textes et accepté l'idée que le gel des motorisations ne soit pas effectif la saison prochaine.

Les débats autour du gel des moteurs ont été récurrents ces derniers mois, à la demande expresse de Ferrari puis de Renault, face à l'avantage de performance détenu par Mercedes depuis le début d'année 2014. Grâce à ce changement, l'écart devrait potentiellement se resserrer plus vite que prévu entre les concurrents.

Mais ce dégel annoncé est surtout une mauvaise nouvelle pour McLaren. Le grand perdant sera Honda, qui va devoir se conformer au règlement initial en raison de son étiquette de nouveau motoriste.

"Comme les motoristes actuels étaient obligés d'homologuer leurs unités de puissance avant le 28 février 2014, il semblerait juste et équitable de demander à un nouveau motoriste d'homologuer son unité de puissance avant le 28 février 2015", précise Charlie Whiting, directeur de course de la FIA, dans une note adressée aux équipes et révélée par Autosport. "Par conséquent, nous considérons cela comme une exigence pour un nouveau motoriste."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Type d'article Actualités