Rapport Bianchi - Vilipendée par Philippe Streiff, la FIA porte plainte

Lundi dernier, l'ancien pilote Philippe Streiff a tenu des propos extrêmement virulents à l'encontre de la FIA, de son président Jean Todt ainsi que du professeur Gérard Saillant, qui est à la tête de la commission médicale de la Fédération

Lundi dernier, l'ancien pilote Philippe Streiff a tenu des propos extrêmement virulents à l'encontre de la FIA, de son président Jean Todt ainsi que du professeur Gérard Saillant, qui est à la tête de la commission médicale de la Fédération.

L'objet du courroux de l'ancien pilote français était principalement le rapport rendu par le groupe de travail de la FIA suite à l'enquête concernant le grave accident de Jules Bianchi lors du Grand Prix du Japon. "Honte à Jean Todt qui a organisé et commandé, lors du dernier Conseil Mondial de la FIA à Doha au Qatar, un rapport à propos de l'accident de Jules Bianchi", a accusé Streiff sur les ondes de Radio Free. "C'était un document préparé par un groupe de dix amis, dont le Professeur Gérard Saillant, pour effacer les erreurs de la FIA."

Streiff ne s'est pas contenté de ces accusations ; il a directement appelé la famille de Jules Bianchi, toujours hospitalisé dans un état critique à Nice, à se venger : "L'essen­tiel, aujourd'hui, est que Jules Bian­chi puisse récupérer le maxi­mum de ses capa­cités physiques et intel­lec­tuelles et que sa famille puisse venger Jules, ensuite, pour faire virer Jean Todt de la FIA… Ils en ont les moyens juri­diques, car ce qu'ils subissent actuel­le­ment est honteux."

Trois jours plus tard, la FIA a choisi la voie juridique pour répondre à ces accusations, manifestant sa profonde colère à travers un communiqué.

"La FIA, son Président Jean Todt, ainsi que Gérard Saillant, Président de la Commission Médicale de la FIA, ont pris connaissance avec consternation des propos récemment tenus à leur égard par Philippe Streiff, à l’occasion de ses récents commentaires sur l’état de santé de Jules Bianchi", explique la Fédération Internationale. "Ces propos étant repris par certains médias, la FIA, Jean Todt et Gérard Saillant affirment de la manière la plus formelle que ces déclarations injurieuses et diffamatoires de Philippe Streiff sont totalement dénuées du moindre fondement et révélatrices d’une volonté de nuire."

"Au regard de la gravité de cette atteinte voulue à leur réputation, ils ont dû charger leurs avocats de déposer une plainte pour diffamation et injure publiques, afin que la diffusion des propos de Philippe Streiff cesse immédiatement et soit sanctionnée comme il convient."

"Ils déplorent que cet incident vienne s’ajouter aux souffrances de la famille de Jules Bianchi à qui ils réitèrent leur soutien."

Ancien pilote de F1, Philippe Streiff a couru pour Renault, Ligier, Tyrrell et AGS entre 1984 et 1988, décrochant notamment un podium en Australie en 1985. Il a été gravement blessé lors d'une séances d'essais à Rio en 1989 et se trouve depuis en chaise roulante.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jean Todt , Jules Bianchi , Philippe Streiff
Type d'article Actualités