Todt contredit Ecclestone et défend le futur moteur de 2013

Face aux critiques émises une nouvelle fois par Bernie Ecclestone la semaine dernière, le Président de la FIA a défendu sans réserve le projet du passage à un moteur de turbo 1,6 litres de quatre cylindres en 2013

Face aux critiques émises une nouvelle fois par Bernie Ecclestone la semaine dernière, le Président de la FIA a défendu sans réserve le projet du passage à un moteur de turbo 1,6 litres de quatre cylindres en 2013.

Pour Jean Todt, l'argument avancé par Ecclestone concernant le faible bruit de ces futurs moteurs n'est pas recevable et la Formule 1 doit vivre avec son temps et penser un peu plus à l'environnement.

"J'ai déjà entendu parler du bruit, mais c'est l'évolution. Il y a vingt ans vous aviez un moteur 12 cylindres, maintenant vous avez seulement un V8 de 2,4 litres..." a déclaré Todt dans les colonnes du journal australien Sydney Morning Herald.

"Je pense qu'il est très important que la Formule 1, qui est le summum de la course automobile, prenne en compte l'évolution de la société. Ce sera certainement plus 'vert', avec l'introduction de nouvelles technologies".

Ecclestone s'est lui dit convaincu que la Formule 1 allait courir à sa perte avec une telle orientation et perdre l'intérêt des promoteurs et des diffuseurs.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jean Todt , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités