Todt - La FIA est prête à continuer avec Pirelli

Alors que la rumeur Michelin était sortie de la forêt ardennaise de Spa-Francorchamps, Jean Todt a tenu à préciser que si les équipes et Bernie Ecclestone souhaitaient continuer avec le manufacturier italien, il irait dans leur sens

Alors que la rumeur Michelin était sortie de la forêt ardennaise de Spa-Francorchamps, Jean Todt a tenu à préciser que si les équipes et Bernie Ecclestone souhaitaient continuer avec le manufacturier italien, il irait dans leur sens.

Présent dans le paddock à Monza, le président de la FIA a dû répondre aux interrogations de la presse quant à la possible ouverture d'un appel d'offres qui permettrait à Michelin de lancer dans la course : “On verra”, a-t-il répondu à Autosport, “mais si tout le monde dit 'nous sommes très contents', quel intérêt de faire un appel d’offres ?

Je peux expliquer que nous ne fassions pas d’appel d’offre en raison du fait que tout le monde veut [Pirelli]”, poursuit-il. “Mais s’il y avait cinq équipes qui disent qu’elles veulent ceci, et les autres cela, alors il nous faudrait vraiment faire un appel d’offres. De plus, s’il y a unanimité pour aller dans un sens, et si je fais un appel d’offres, vous savez ce que les gens vont dire ? “Il est contre Pirelli, donc il fait un appel d’offres pour que ça soit Michelin”.

Todt a également dû répondre aux accusations dénonçant un supposé chauvinisme de sa part vis-à-vis de Michelin, ce que le Cantalien nie catégoriquement, prenant pour exemple la période où sous sa direction, les Ferrari couraient avec des pneus Bridgestone.

J’ai lu que je voulais Michelin parce que je suis Français. Mais je n’ai jamais lu qu’étant Français, j’étais le seul des équipes de points à rester avec Bridgestone quand Michelin est arrivé. Et j’étais déjà Français… je n’ai pas changé de nationalité”, souligne-t-il avec une pointe d'humour.

Je sais que Michelin a fait part de son intérêt. Mais en fin de compte, nous ferons ce qu’il nous faut faire. Mais je ne ferai pas quelque chose qui ne génère pas de consensus”, conclut Todt.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Jean Todt , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités