Webber est partant pour Bahreïn

Mark Webber estime que les pilotes sont contraints de faire confiance à la Fédération Internationale de l’Automobile concernant le niveau de sécurité à Bahreïn

Mark Webber estime que les pilotes sont contraints de faire confiance à la Fédération Internationale de l’Automobile concernant le niveau de sécurité à Bahreïn. Pour l’Australien, ce n’est pas aux pilotes de monter au créneau sur le sujet, et la FIA dispose des meilleures informations en temps réel pour prendre une décision d’annulation ou non du Grand Prix devant se tenir dans quelques jours.

Nous plaçons énormément de confiance en eux au moment de venir et revenir de piste, ainsi que de courir en piste, si la course doit avoir lieu”, a annoncé le pilote Red Bull.

Il y a des décisions énormes à prendre ; c’est une décision difficile car nous n’en sommes qu’à une semaine. Il y a beaucoup de pression, comme l’ont expliqué la FIA et Bernie.

Webber a ajouté que l’argent avait évidemment un rôle dans la volonté de maintien du Grand Prix.

Avec les financements venus d’Abu Dhabi, de Bahreïn et du Moyen-Orient, il y a de l’excitation autour de la F1, et ils veulent clairement tenter le coup”.

L’Australien a ajouté souhaiter courir.

Si j’ai le choix, je souhaite courir. C’est ce que je souhaite. Mais on ne peut pas ignorer le fait qu’il y a beaucoup de personnes dans notre sport souhaitant que cela se passe calmement. Nous ne souhaitons pas être impliqués dans la situation qui règne là-bas, mais les gens qui supportent la course sont également là et c’est pourquoi j’y suis sensible. Nous devons faire confiance aux personnes prenant les décisions”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3000
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités