2007 : Ferrari et Räikkönen, la victoire immédiate

Lorsqu'il signe chez Ferrari en 2007, Kimi Räikkönen sort de cinq années passées chez McLaren, avec de nombreux succès à la clé mais pas de titre mondial conquis

Lorsqu'il signe chez Ferrari en 2007, Kimi Räikkönen sort de cinq années passées chez McLaren, avec de nombreux succès à la clé mais pas de titre mondial conquis. Le Finlandais débarque alors avec la lourde tâche de faire oublier Michael Schumacher, qui a pris sa retraite quelques semaines plus tôt. Le défi est grand, alors que l'ombre du "Baron Rouge" plane forcément avec insistance au-dessus de l'équipe de Maranello.

Räikkönen va réaliser une entrée en matière idéale, qui va très vite faire taire les sceptiques. Dès la manche inaugurale de la saison à Melbourne, il s'impose sans trembler après avoir signé la pole position. Il devient alors seulement le cinquième pilote à remporter son premier Grand Prix avec Ferrari, après Juan Manuel Fangio (Argentine 1956), Giancarlo Baghetti (France 1961) Mario Andretti (Afrique du Sud 1971) et Nigel Mansell (Brésil 1989). Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que Fernando Alonso réalisera le même exploit trois ans plus tard, lors de son arrivée au sein de la Scuderia en 2010.

Cette saison-là, Räikkönen remportera finalement six Grands Prix au volant de la Ferrari F2007, pour coiffer son unique titre de Champion du Monde à ce jour lors d'un scénario à suspense lors de la dernière manche au Brésil.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Nigel Mansell , Mario Andretti , Juan Manuel Fangio
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités