Alguersuari : Les pilotes dépendent de la technologie

A trois courses du dénouement du championnat, Jaime Alguersuari salue la combativité de Fernando Alonso : même si l'Espagnol n'a pas la meilleure voiture, il se bat comme un beau diable et permet de tenir en haleine l'issue du championnat

A trois courses du dénouement du championnat, Jaime Alguersuari salue la combativité de Fernando Alonso : même si l'Espagnol n'a pas la meilleure voiture, il se bat comme un beau diable et permet de tenir en haleine l'issue du championnat.

C’est difficile pour les autres pilotes de voir cela, surtout pour Fernando Alonso, le rival direct de Vettel”, estime Alguersuari, qui sait qu'Alonso compose avec une monoplace techniquement inférieure à la RB8.

Nous sommes des athlètes, mais nous sommes aussi dépendants, plus que dans les autres sports, de la technologie. Vous n’entendrez jamais Roger Federer ou Rafael Nadal vous dire : “Je n’ai pas gagné parce que sa raquette était meilleure que la mienne”.

Tout le monde sait que la Ferrari n’est pas aussi compétitive que Red Bull, Alonso doit juste jouer avec les cartes qu’il possède et ce qui devra arriver arrivera.

Un jour, il aurait de nouveau la chance de redevenir champion du monde. Cela ne signifie pas que les espoirs d’Alonso sont perdus pour le titre, il reste encore trois courses, tout peut arriver”, conclut Alguersuari.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Jaime Alguersuari
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités