Alonso – Le plus important était de survivre !

Fernando Alonso a accueilli avec philosophie l’issue du palpitant GP du Brésil, point d’orgue d’une saison qui restera à jamais comme l’une de plus fascinantes de l’histoire

Fernando Alonso a accueilli avec philosophie l’issue du palpitant GP du Brésil, point d’orgue d’une saison qui restera à jamais comme l’une de plus fascinantes de l’histoire. Tous les ingrédients étaient réunis ce dimanche pour un final grandiose, et l’un d’entre eux fut la persévérance sans relâche de l’Espagnol, vu à la faute uniquement une fois dans le S de Senna en tout début de course.

Beaucoup d'action aujourd'hui ; A un moment, le plus important était de survivre jusqu'à ce qu'on puisse changer les pneus. Nous voulions ces conditions et nous en avons profité. Nous finissons sur le podium et notre rival a eu du mal jusqu'à la fin.

Alonso s’incline avec seulement trois points au Championnat du Monde, terminant ce GP du Brésil au second rang ; sa position finale au général. Fier, Alonso salue les efforts de son team et ne manque pas une occasion de rappeler que la RB8 était la monoplace de la seconde moitié de saison.

Nous avons prouvé qu'avec une voiture un peu plus lente, nous pouvions gagner le titre. Avec une voiture identique je pense qu'on aurait pu gagner bien avant la fin. Avec une voiture bien plus lente, on lutte jusqu'à la fin de la dernière course, a-t-il conclu.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités