Alonso a su tirer parti des conditions météos

Pat Fry, directeur technique de Ferrari, reconnaît que les conditions climatiques ont été favorables à Alonso au cours de la première partie de la saison

Pat Fry, directeur technique de Ferrari, reconnaît que les conditions climatiques ont été favorables à Alonso au cours de la première partie de la saison. Sur trois victoires remportées (Malaisie, Europe et Allemagne) par le pilote espagnol, une s'est déroulée sur piste humide (Malaisie). Alonso a également signé deux poles (Grande-Bretagne et Allemagne), également sur piste mouillée.

“Il est évident que si la course s’était disputée totalement sur le sec en Malaisie, l’histoire aurait été très différente,” a déclaré Fry à Autosport.

“Nous ne pouvons pas cacher le fait que les conditions climatiques nous ont aidés. Je ne pense pas que nous le soyons les plus rapides en qualification sur piste sèche à l’heure actuelle, mais lors des deux dernières qualifications sur piste mouillée (Silverstone et Hockenheim), Alonso a été très impressionnant.”

Mais Fry sait aussi que les performances de l'Espagnol ne sont pas seulement dues à la météo. Malgré les difficultés rencontrées par Ferrari lors du début de saison, l'écurie a progressé et Alonso a profité de chaque opportunité pour inscrire des points, il est d'ailleurs le seul pilote du plateau à avoir inscrit des points lors de chaque course.

“Nous sommes chanceux d’être là où nous sommes et c’est principalement dû aux conditions climatiques, mais celles-ci étaient les mêmes pour tout le monde alors pourquoi les autres n’ont-il pas réussi à en profiter ?”

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités