Alonso : Ce ne sera pas facile

En retrait tout au long des deux séances d'essais libres du jour, Fernando Alonso se montre plutôt fataliste à l'issue de la première journée du Grand Prix de Corée

En retrait tout au long des deux séances d'essais libres du jour, Fernando Alonso se montre plutôt fataliste à l'issue de la première journée du Grand Prix de Corée.

Sixième puis septième des deux séances d'essais libres, le pilote espagnol est bien loin du rythme des Mercedes et des Red Bull à Yeongam. Deuxième à l'arrivée des trois dernières courses, le Taureau des Asturies ne se fait guère d'illusion en Corée, mais la pluie annoncée pour dimanche pourrait lui venir en aide.

"Les impressions sont celles d'un vendredi habituel et pour en dire davantage, il faudra attendre de voir comment vont se passer les qualifications demain", explique Alonso. "Sur ce circuit aussi, c'est l'aérodynamique qui fait la différence. C'est pour cela que je ne m'attends pas à trop de surprises par rapport aux derniers Grands Prix."

"La feuille des temps continue à être plus ou moins celle des week-ends précédents. Il est donc fort probable que nous souffrions encore durant la course. La différence entre les deux types de pneumatiques n'est pas aussi flagrante qu'à Singapour, mais les supertendres se dégradent énormément et nous allons voir à quel point l'amélioration de la piste affectera cela."

"Ce ne sera pas facile en termes de performance, mais nous savons que nous pouvons bien faire le dimanche. Maintenant, nous devons essayer de tirer le maximum de ce que nous avons pendant les qualifications et la course."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités