Alonso conforte sa place au championnat

Parti depuis la pole position, Fernando Alonso a mené de main de maître près de 95% de la course

Parti depuis la pole position, Fernando Alonso a mené de main de maître près de 95% de la course. Mais, comme nous en avons pris l'habitude cette saison, les pneus Pirelli ont de nouveau eu leur mot à dire.

En pneus tendres dans son dernier relais, le pilote Ferrari a fini par agoniser et se faire passer par Mark Webber dont la RB8 était chaussée de pneus durs naturellement plus frais.

Alonso, qui n'a pas inutilement insisté lors de la manœuvre de dépassement de son rival australien, s'est rappelé qu'Enzo Ferrari disait qu'un pilote devait savoir se contenter des points intermédiaires pour remporter un championnat.

Le natif d'Oviedo rapporte donc dans l'histoire les dix-huit précieux points de la deuxième place et conforte ainsi sa place de leader au championnat du monde.

"C’était serré, Mark était bien plus proche. Félicitations à notre équipe. Je suis fier de la remontée de Ferrari ces dernières semaines. Je souhaite remercier les fans qui sont restés assis ici tout le weekend en dépit du temps. Je suis toujours le leader du championnat et c’est l’objectif. Nous perdons des points sur Mark mais en gagnons sur les autres," a-t-il déclaré.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités