Alonso critique les pneus Pirelli

Après avoir bouclé près d'une centaine de tours au volant de la F150 mardi, pour sa première journée d'essais, Fernando Alonso s'est montré dubitatif et critique envers Pirelli

Après avoir bouclé près d'une centaine de tours au volant de la F150 mardi, pour sa première journée d'essais, Fernando Alonso s'est montré dubitatif et critique envers Pirelli.

"Ils se dégradent beaucoup, surtout à l'arrière, et les chronos ne sont pas cohérents," a lâché le double champion du monde au sujet des gommes fournies par le manufacturier italien.

Selon le magazine allemand Auto Motor und Sport, l'Espagnol se serait également plaint du faible nombre de trains de pneus mis à disposition. Un quota trop limité pour pouvoir explorer toutes les configurations possibles.

Suite au départ de Bridgestone à l'issue de la saison 2010, Pirelli est devenu le nouveau manufacturier unique de la Formule 1. Alonso est le premier à se montrer déçu pour le moment.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités