Alonso défend la stratégie canadienne de Ferrari

A l’issue du Grand Prix du Canada, Fernando Alonso n’a pas seulement laissé filer la victoire

A l’issue du Grand Prix du Canada, Fernando Alonso n’a pas seulement laissé filer la victoire. L’Espagnol a également cédé le commandement du Championnat du Monde à Lewis Hamilton.

Le Double Champion du Monde se battait pour la victoire avec Hamilton, lorsque le pilote McLaren décida d’effectuer son deuxième arrêt à 18 tours de l’arrivée.

Alonso, de son côté, est resté en piste, pariant sur une stratégie à un arrêt, mais ses pneus n’ont pas délivré la performance nécessaire jusqu’en fin de parcours. Le pilote Ferrari perd finalement quatre places et finit 5e.

Nous avons pris la décision d’essayer de gagner la course. Si cela n’a pas fonctionné, ce n’est pas à cause de la stratégie, mais de la dégradation des pneumatiques”, estime le pilote espagnol.

Ce n’est pas une mauvaise stratégie. Grosjean a failli gagner la course avec un seul arrêt, la stratégie était donc bonne. J'aurais gagné si j’avais eu la même dégradation de pneus que Grosjean", insiste le pilote Ferrari.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités