Alonso, entre fatalité et réalisme

Fernando Alonso aura comme à son habitude tout donné en course pour tenter de sublimer les qualités de sa monoplace

Fernando Alonso aura comme à son habitude tout donné en course pour tenter de sublimer les qualités de sa monoplace. Mais il n'est pas non plus magicien et il lui était impossible de rivaliser avec les leaders aujourd'hui. Le trafic ne l'a pas non plus aidé à la tâche.

"Nous savions que ce serait une course difficile et c'est ainsi que ça s'est passé. Nous étions tout le temps dans le trafic, sans la moindre opportunité d'exploiter le potentiel de la voiture et quand vous êtes derrière d'autres voitures, les pneus se fatiguent bien plus facilement."

"Choisir de faire trois arrêts impliquait clairement que nous serions obligés de faire des dépassements, mais avec la vitesse de pointe que nous avions, ça s'est révélé presque impossible dans la ligne droite principale. J'ai donc dû trouver d'autres endroits pour dépasser, là où je pouvais faire un meilleur usage de la voiture."

La semaine prochaine, le Formula One Circus se rendra à Bahreïn pour disputer la quatrième épreuve de la saison. Dans l'attente d'améliorations plus significatives sur la F2012, le pilote Ferrari tentera une nouvelle fois de limiter les dégâts.

"Evidemment, cela ne me laisse pas très optimiste pour Bahreïn, une piste où la motricité et la vitesse sont vitales, exactement les domaines où nous pêchons le plus. Une fois encore, il s'agira la semaine prochaine de limiter la casse."

"Je ne veux pas penser au classement car la priorité est d'améliorer les performances de la F2012. Cependant, cela ne veut pas dire que j'ai perdu espoir, au contraire. L'année dernière, nous y croyions tout le long jusqu'à Spa et il n'y a aucune raison que ce ne soit pas le cas cette année où nous sommes troisième au classement, à huit points du leader," relativise l'Espagnol.

"Bien sûr, nous avons sans aucun doute besoin de faire un bon pas en avant pour rendre la voiture plus rapide. En Espagne, nous aurons des nouveautés importantes mais ce sera la même chose pour les autres donc je n'attends pas un miracle qui nous rende une seconde plus rapide que les autres."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités