Alonso estime avoir 50% de chance de gagner le titre

La trêve estivale a débuté depuis une semaine mais pour Fernando Alonso, il est impossible d’avoir l’esprit totalement en vacances au vu de la situation actuelle du championnat

La trêve estivale a débuté depuis une semaine mais pour Fernando Alonso, il est impossible d’avoir l’esprit totalement en vacances au vu de la situation actuelle du championnat.

"Ce ne sera pas possible de déconnecter complètement mon esprit pendant ces deux semaines," a déclaré le pilote espagnol lors d'un évènement à Madonna di Campiglio.

"Je vais essayer de me détendre et de faire un peu de sport, mais au moins une fois par jour, peut-être juste pendant dix minutes, je vais inévitablement penser à la prochaine course en Belgique. Je pense que c’est la même chose pour tout le monde et la pause ne fait pas de différence."

Avec seulement 20 points de retard sur Mark Webber, Fernando Alonso peut rêver d’un troisième titre mondial à la fin de la saison. La tâche sera cependant ardue et il faudra notamment que Ferrari accélère son processus de développement pour revenir sur les Red Bull Racing.

"Après quelques courses malchanceuses, nous sommes maintenant sur la bonne voie. La voiture s’est améliorée et ça me rend optimiste, tout en voyant l’équipe gagner en confiance. A Spa, nous aurons de nouveaux éléments, en espérant que ça va nous aider."

"Mais les autres feront la même chose, il faudra donc se montrer meilleur et plus rapide en termes de développement. Cela ne nous a pris que deux courses pour revenir pleinement dans la course au titre."

"Il est vrai que nous sommes encore derrière au classement et c’est toujours mieux d’être devant, mais je suis convaincu que, dans le sprint final, c’est à dire les deux ou trois dernières courses, nous serons plus proches de la tête que nous ne le sommes maintenant. La chose la plus importante est de rester calme et concentré, et de bien faire notre travail."

"C’est dur de dire qui est mon plus sérieux rival. Nous sommes à peu près tous égaux. Peut-être que [Lewis] Hamilton, [Jenson] Button et moi, qui avons déjà gagné un titre, aborderons la dernière ligne droite de façon plus calme, ayant déjà vécu cela. Mon pourcentage de chance ? Je dirais 50 pour cent."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités