Alonso estime que Vergne l'a poussé dehors

Peu en verve durant ce week-end, Fernando Alonso ne nourrissait pas de grands espoirs pour la course et avait averti ses fans de son manque d'illusions

Peu en verve durant ce week-end, Fernando Alonso ne nourrissait pas de grands espoirs pour la course et avait averti ses fans de son manque d'illusions. Après une première moitié de course difficile, l'Espagnol a profité d'un dernier relais en pneus tendres pour remonter jusqu'à la cinquième place. Impossible de faire mieux , mais la performance est déjà notable depuis la 10ème place de la grille.

"On a perdu un peu de temps dans le trafic, mais la cinquième place était notre maximum, avec ou sans trafic. On minimise la perte au championnat constructeurs car une Mercedes est devant et une derrière, et pareil pour Lotus".

La course d'Alonso a été marquée par son dépassement en sortie des stands sur Jean-Eric Vergne, qui s'est produit en dehors de la piste. Si cette manœuvre est sous investigation par les commissaires, le pilote Ferrari, quant à lui, rejette la faute sur le Français.

"On ne sait pas ce qui va être décidé par les commissaires mais il faut laisser un espace à côté à chaque fois et JEV ne l'a pas fait, j'ai été forcé d'aller dehors".

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Jean-Éric Vergne
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités